Synagogue Simon Attias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Synagogue Simon Attias
Image dans Infobox.
Entrée de la synagogue
Présentation
Type
Partie de
Enceinte fortifée de Mogador (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondation
Patrimonialité
Partie d'un site du patrimoine mondial UNESCO (d)
Patrimoine culturel du Maroc (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées

La synagogue Simon Attias (ou Attia) est une synagogue du XIXe siècle située à Essaouira, au Maroc, anciennement connue sous le nom de Mogador, au Maroc. Elles est également connue sous le nom de Bet Ha-Knesset Simon Attia, M'sod Attia et Shaarei T'filah ( bet kenesset, "maison d'assemblée" ou  bet tefila "maison de prière"). La synagogue a été construite en 1882[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

La synagogue forme l'aile d'un bâtiment avec cour qui comprenait également la maison de Simon Attia. Une grande porte en arc en fer à cheval mène aux bâtiments. La synagogue est au deuxième étage. Le rez-de-chaussée abritait autrefois des magasins. Le troisième étage contenait les bureaux des tribunaux juifs, qui entendaient des affaires à la fois commerciales et personnelles. La synagogue proprement dite est un espace de deux étages, avec de grandes fenêtres en arc arrondi et une galerie pour les femmes[1].

L'intérieur en bois a été sculpté à Londres. La grande arche de la Torah en bois présente des colonnes et un fronton arrondi et est décorée de sculptures florales. Un grand nombre d'anneaux commémoratifs ont survécu en 1993, dont un à la mémoire de Simon Attia, décédé en 1892. En 1993, la synagogue était en bon état[1].

"Vestige du XIXe siècle et symbole de la culture judéo-marocaine, la synagogue Simon Attia nichée dans les ruelles d’Essaouira, subissait les affres du temps. Un constat qui n’a guère laissé indifférent le gouvernement allemand et la Fondation du patrimoine culturel judéo-marocain"[2]. Elle a été fermée en 2009, et a ensuite connu une phase de restauration et de conversion en musée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Zack, Joel, The Synagogues of Morocco; An Architectureal and Preservation Survey, Jewish Heritage Council and World Monuments Vund, New York, August, 1993, pp. 25 ff.
  2. « La synagogue Simon Attias d’Essaouira bientôt restaurée », sur Medias24 - Site d'information, (consulté le )