Symphonie nº 3 de Mozart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Symphonie nº 3.

La Symphonie no 3 en mi bémol majeur, K. 18 de Wolfgang Amadeus Mozart, est aujourd'hui considérée comme n'étant pas écrite par lui-même mais plutôt de Karl Friedrich Abel, un compositeur allemand de la période pré-classique.

Elle fut attribué par erreur à Mozart, car une partition manuscrite de sa main fut classée comme sa Symphonie nº 3 en mi bémol, et publiée en tant que telle dans la première édition complète des œuvres de Mozart par Breitkopf & Härtel. Plus tard, on découvrit que cette symphonie était en réalité une œuvre de Abel, copiée par le jeune garçon alors qu'il était en visite à Londres en 1764. Cette symphonie fut initialement publiée en tant que la conclusion des œuvres de Abel (six Symphonies op. 7). Toutefois la partition de Mozart diffère par rapport à celle de Abel dans le fait que Mozart « substitue les parties de clarinette pour les parties de hautbois »[1].

L'œuvre est en trois mouvements:

  1. Allegro
  2. Andante
  3. Presto

Références[modifier | modifier le code]

  1. H. C. Robbins Landon, « Doubtful and spurious » The Mozart Compendium, ed. H. C. Robbins Landon. Londres : Thames & Hudson, Ltd. (1990)

Liens externes[modifier | modifier le code]