Symphonie no 1 de Schumann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Symphonie nº 1 de Schumann)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Symphonie nº 1.
Ne doit pas être confondu avec Symphonie no 1 de Schuman.

Le Printemps

Symphonie no 1
en si bémol majeur
Op. 38
Le Printemps
image illustrative de l’article Symphonie no 1 de Schumann
Robert Schumann, vers 1839,
par Josef Kriehuber

Genre Symphonie
Nb. de mouvements 4
Musique Robert Schumann
Effectif Orchestre symphonique
Durée approximative environ 30 minutes
Dates de composition 1841
Dédicataire Frédéric-Auguste II de Saxe
Création
Leipzig Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Interprètes Felix Mendelssohn (dir)

La Symphonie no 1 en si bémol majeur op. 38 (surnommée « Le Printemps ») a été composée par Robert Schumann en 1841, un an après son mariage avec Clara Wieck et la naissance de sa première fille. Elle est contemporaine de son concerto pour piano en la mineur. Il n'avait jusque-là écrit des œuvres que pour le piano (23 premiers numéros d'opus) et pour voix. Elle a été composée en moins de trois semaines, fin janvier 1841. C'est le témoin d'un certain degré d'euphorie, sous la pression de sa femme qui le souhaitait voir aborder le genre symphonique.

Le titre en aurait été inspiré par un poème de Boettger.

La partition initiale comprenait des sous-titres pour chaque mouvement (respectivement « éveil du printemps », « soir », « joyeux compagnons » et « adieux au printemps »), mais qui ont été retirés par le compositeur dans l'édition finale, probablement pour ne pas trop influencer l'auditeur.

La création a été faite sous la direction de Felix Mendelssohn à Leipzig le .

Structure[modifier | modifier le code]

La symphonie comporte quatre mouvements et dure approximativement 30 minutes.

  1. Andante un poco maestosoallegro molto vivace (en si bémol majeur, à 4/4, puis à Music2.png
    Music4.png
    )
  2. Larghetto (en mi bémol majeur, à Music3.png
    Music8.png
    )
  3. Scherzo : molto vivace (en sol majeur, à Music3.png
    Music4.png
    ) – trio I: moto piu vivace (en ré majeur, à Music2.png
    Music4.png
    ) – Tempo primotrio II (en si bémol majeur, à Music3.png
    Music4.png
    )
  4. Allegro animato e grazioso (en si bémol majeur, à alla breve).

Thème de l'allegro molto vivace :


\relative c'' {
  \version "2.18.2"
  \key bes \major
  \time 2/4
  \tempo 4 = 120
  \tempo "Allegro molto vivace"
  bes'8.-. ^\markup {Allegro molto vivace}  \f bes16-. bes8-. bes-. g-. a-. bes-. bes-. g-. a-. bes-. d16 d
  f4 \sf (d8) d16 d
  d16 ees c d bes c a c bes c a bes g a fis a
  g a fis a g a g d'
  e,!4 (f8)
  
}

Thème du Larghetto :


\relative c'' {
  \version "2.18.2"
  \key ees \major
  \time 3/8
  \tempo 8 = 80
  \tempo "Largheto"
  \partial 8 bes8 \p^\markup {Larghetto} ees4. c8 (d ees)
  g4 \fp f8 ~ f g (aes) c4 bes8 ~ bes ees, (f)
  f4. \grace {fis32 \f (g aes g)} \afterGrace g4.\startTrillSpan { fis32 [ g] \stopTrillSpan }
  aes4 aes8 \grace {as32 (bes} c8) (bes aes) 
  g4 ees8 ~ ees4
  c8 (bes4) ees8  ~ ees f (d)
}

Première reprise du Scherzo : molto vivace :


\relative c'' {
  \version "2.18.2"
  \key f \major
  \time 3/4
  \tempo 4 = 264
  \tempo "Molto vivace"
  \partial 4 d,4 \f ^\markup {Scherzo : molto vivace} g2.\sf  ~ g4 fis f
  bes2. \sf  ~ bes4 a4 a 
  <d, a' f'>2 \sf cis'4 ~ cis cis-. d-. 
  c!2 (bes4) a r  a
  d8  \ff  \repeat unfold 7 {d} cis cis c c
  \repeat unfold 8 {f} e e d d
  bes'  \sf  bes bes bes \repeat unfold 6 {fis} g g f! f f f e e d4 r \bar ":|."
}

Introduction de l'Allegro animato e grazioso :


\relative c'' {
  \version "2.18.2"
  \key bes \major
  \time 2/2
  \tempo 2 = 100
  \tempo "Allegro animato e grazioso"
  r4 a,16 \f ^\markup {Allegro animato e grazioso} a bes bes d d f f bes bes d d
  
  <d, bes' f'>2 < ees bes' g'>
  <a a'>4 <d bes'>2 <f c'>4 
  <f d'>2^> ^ \markup {\italic ritard.} <e e'>^> <f f'>1^>  ~ <f f'>4 r  \fermata r\fermata c8-. \p ^\markup {a tempo} (cis8-.)
 \bar ".|:" ees (d) cis-.d-. f-. d-. f-. c-.
  c (bes) a-. bes-. d-. bes-. d-. a-.
  a (g) fis-. g-. d'-. g,-.
  d' (f,) c' (e,) f4 f8-. f-.\p f4-. r r
}

Orchestration[modifier | modifier le code]

Instrumentation de la première symphonie
Cordes
premiers violons, seconds violons,
altos, violoncelles, contrebasses
Bois
2 flûtes
2 hautbois
2 clarinettes en si bémol,
2 bassons
Cuivres
4 cors
(2 en fa, 2 en si bémol, dans le 1er et le 4e mvt,
en mi bémol, dans le 2e mvt, en ré et si bémol dans le 3e mvt),
2 trompettes en si bémol
(tacet dans le 2e mvt, en ré dans le 3e mvt),
3 trombones (ténor, alto, basse,
ténor et alto tacet dans le 3e mvt)
Percussions
3 timbales
(si bémol, fa, sol dièse, dans le 1er et le 4e mvt,
tacet dans le 2e mvt, ré, fa, la, dans le 3e mvt)
triangle

Discographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François-René Tranchefort (direction), Guide de la Musique Symphonique, Paris, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique », (1re éd. 1986), 896 p. (ISBN 2-213-01638-0, OCLC 1020772781), p. 700

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Demeure toujours la grande référence" La Discothèque idéale, sous la direction de Bertrand Dermoncourt, Actes Sud, 2012, p. 237