Symphonie nº 3 (Roussel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Symphonie n° 3 de Roussel)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Symphonie nº 3.

Symphonie no 3 en sol mineur
op. 42
Genre Symphonie
Nb. de mouvements 4
Musique Albert Roussel
Durée approximative Env. 30 minutes
Dates de composition 1929-1930
Création
Boston
Interprètes sous la direction de Serge Koussevitzky

La Symphonie no 3 en sol mineur opus 42 d'Albert Roussel est une de ses œuvres les plus connues, composée entre 1929 et 1930.

Roussel a composé quatre symphonies. Il s'agit d'une œuvre de sa maturité, à peu près contemporaine de son Bacchus et Ariane. Sa troisième est une commande de l'orchestre symphonique de Boston pour son cinquantième anniversaire (dont fait partie également la symphonie n°1 (H. 75) d'Arthur Honegger, la symphonie n° 4 de Prokofiev et la Symphonie de Psaumes d'Igor Stravinsky).

Elle fut créée à Boston le sous la direction de Serge Koussevitzky.

Mouvements[modifier | modifier le code]

Elle se compose de quatre mouvements et son exécution demande un peu moins d'une demi-heure.

  1. Allegro vivo
  2. Adagio
  3. Vivace
  4. Allegro con spirito

Discographie[modifier | modifier le code]

Son enregistrement est souvent couplé avec la symphonie nº 4 de Roussel. Quelques enregistrements de l'œuvre :

La Troisième symphonie a été également enregistrée par des chefs comme Ernest Ansermet (Orchestre de la Suisse romande, Decca) et Ernest Bour (Orchestre du Südwestfunk de Baden-Baden, Auvidis Astrée). Sergiu Celibidache l'a dirigée avec l'Orchestre National en concert.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François-René Tranchefort (direction), Guide de la Musique Symphonique, Paris, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique », (1re éd. 1986), 896 p. (ISBN 2-213-01638-0), p. 655

Liens externes[modifier | modifier le code]