Symphonie « Roma »

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Symphonie « Roma », en do majeur
Souvenirs de Rome
Image illustrative de l'article Symphonie « Roma »
Georges Bizet

Genre Symphonie
Nb. de mouvements 4
Musique Georges Bizet
Durée approximative 34 minutes
Dates de composition entre 1860 et 1868
Création (version partielle : 3 mouvements)
Paris
Création
française
direction de Jules Pasdeloup
Représentations notables
  • 1875 : version complète

La Symphonie « Roma » ou Souvenirs de Rome, est une fantaisie symphonique en ut majeur de Georges Bizet.

Composée entre 1860 et 1868, elle est créée le dans une version partielle à Paris sous la direction de Jules Pasdeloup et dans une version complète en 1880.

Historique[modifier | modifier le code]

Bizet a remporté le Prix de Rome en 1857, ce qui l'obligeait à passer les deux années suivantes à étudier gratuitement à l'Académie française à Rome, suivie d'une année d'études en Allemagne. Il n'a jamais été à l'Allemagne, mais est resté à Rome jusqu'en juillet 1860. Plutôt que de retourner à Paris tout de suite, il a fait des tournées à travers l'Italie, voir les lieux qu'il n'avait pas visités dans ses voyages précédents en 1858 et 1859. À Rimini, il a planifié une symphonie avec chacun des quatre mouvements dédiés à une autre ville italienne - Rome (mouvement d'ouverture), Venise (Andante), Florence (Scherzo) et Naples (finale). Il a peut-être fait quelques premières esquisses à ce moment. Quand il est arrivé à Venise, il a appris que sa mère était gravement malade, il est retourné chez lui immédiatement.

En 1861, il avait écrit le Scherzo, encore généralement considéré comme le meilleur mouvement de l'œuvre. Il a été interprété en privé en novembre 1861, et a été joué en public le , sous la direction de Jules Pasdeloup au Cirque Napoléon, concert où Camille Saint-Saëns était présent. Il a été mal interprété et cela a provoqué une réaction hostile de la part des nombreux abonnés au concert. Néanmoins, il a été joué une autre fois le 18 janvier à la Société Nationale des Beaux-Arts, et cette fois il a reçu une réaction beaucoup plus positive.

En 1866, Bizet avait écrit sa première version de l'œuvre complète, dans laquelle le premier mouvement était un thème et variations, mais il était mécontent et se mit à entreprendre une révision totale. En 1868, il a effectué encore une fois une révision. Trois mouvements de la partition révisée, moins le Scherzo, ont été joués le , sous le titre de « Fantaisie symphonique: Souvenirs de Rome », à nouveau sous la direction de Pasdeloup. Les mouvements ont reçu des titres programmatiques : « Une chasse dans la forêt d'Ostie », « Une Procession » et « Carnaval à Rome ». Mais Bizet n'était toujours pas satisfait, et a procédé à une nouvelle révision. En 1871, il semble avoir abandonné son travail de révision, se réservant pour d'autres projets.

La symphonie complète dans sa dernière version connue a été créée après sa mort, en 1875. L'œuvre a été publiée en 1880 sous le titre de « Roma », et elle intègre probablement certaines de ses modifications apportées en 1871.

Structure[modifier | modifier le code]

  1. Une chasse dans la forêt d'Ostie (andante tranquillo, allegro agitato)
  2. Scherzo
  3. Procession (andante molto)
  4. Carnaval à Rome (allegro vivacissimo)

Source[modifier | modifier le code]

  • François-René Tranchefort, Guide de la musique symphonique, Fayard 1989 p.103

Discographie[modifier | modifier le code]

Année Chef d'orchestre Orchestre Label
1978 Fouat Mansourian Orchestre symphonique de la radio d'URSS Le chant du monde
1987 Roberto Benzi Orchestre national Bordeaux Aquitaine Forlane
1988 Jean-Claude Casadesus Orchestre national de Lille Erato
1989 Lamberto Gardelli Orchestre de la radio de Munich Orfeo
1990 Enrique Bátiz Orchestre philharmonique royal ASV
1993 Michel Plasson Orchestre national du Capitole de Toulouse Emi
1999 John Lanchbery Melbourne Symphony Orchestra ABC classics
2000 Ivan Anguélov Slovak Radio Symphony Orchestra of Bratislava Arte Nova
2009 Paavo Järvi Orchestre de Paris Virgin classics
2014 Jean-Luc Tingaud RTÉ National Symphony Orchestra Naxos
2015 Hans Hagen Vienna Colonaden Orchestra Tuxedo music

Liens externes[modifier | modifier le code]