Symbole du recyclage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Logo représentant un ruban de Möbius vert.
Le ruban de Möbius est le logo universel des matériaux recyclables.

Le symbole de recyclage est un pictogramme identifiant un produit potentiellement recyclable. Il consiste en un dessin représentant trois flèches dont chacune d'elles pointe vers l'empennage d'une des deux autres, de manière à former un ruban de Möbius en forme de triangle, éventuellement de couleur verte. Cet anneau ou triangle de Möbius créé par le graphiste Gary Anderson (en), est le logo universel des matériaux recyclables depuis qu'il a reçu sa consécration à l'issue d'un concours créé en marge du premier Jour de la Terre en [1].

Il est représenté dans le standard Unicode par les caractères (U+2672) et (U+267B), tous deux dans le bloc U+2600 à U+26FF « Symboles divers ».

Destination[modifier | modifier le code]

A Taiwan, le logo est officiel et est constitué de 4 flèches.

Ce type de logo est parfois assorti d'un commentaire tel que Contient des matériaux recyclés[2].

Sans mention particulière, le logo indique simplement que le produit est recyclable. Rien ne garantit cependant que le produit soit bien effectivement recyclé. S’il est accompagné d’un pourcentage, en revanche, il indique que le produit ou l’emballage contient des matières recyclées (le pourcentage en précisant la quantité)[3].

Les bonnes pratiques d’utilisation de ce logo sont définies par la norme internationale ISO 14021 relative aux autodéclarations environnementales (1999).

L’utilisation de la boucle de Moebius n'est pas contrôlée par une autorité reconnue. Elle est sous la pleine et entière responsabilité de l’industriel[4].

Ce logo est souvent confondu avec le Point vert[5],[6].

Le triman (silhouette humaine avec trois flèches symbolisant le tri) signifie pour sa part que le produit est recyclable[7].

Certains logotypes ne respectent pas une symétrie exacte entre les représentations des boucles.

Cas particulier[modifier | modifier le code]

Le verre[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs logotypes concernant le verre, indiquant qu'un produit ou un emballage est composé de verre recyclable.

Un exemple de logo représente un cercle fléché avec au centre une bouteille. C'est toutefois un logo non spécifique, concernant le recyclage en général, qui est généralement apposé sur les produits en verre recyclable[5].

La Commission européenne propose un autre logo afin d'inciter les consommateurs à déposer leurs emballages en verre dans les conteneurs prévus à cet effet. Selon la nature du verre, il existe une codification européenne pour faciliter le recyclage (70 à 79 pour le verre)[8].

Tout le verre n'est pas recyclable, certains matériaux étant constitués de métaux lourds qui ne peuvent pas en être recyclés (ex: vaisselle, vase...).

Les plastiques[modifier | modifier le code]

Pour les plastiques, au centre du triangle, un chiffre indique le type du plastique, parfois associé sous le triangle aux lettres initiales de son nom (voir la Liste des codes des polymères issue des normes ISO)[9].

Les métaux[modifier | modifier le code]

Pour les métaux, le symbole peut prendre diverses formes, notamment l'image d'un aimant ou celle d'un ruban de Möbius avec le nom du métal au centre[5].

Les papier et cartons[modifier | modifier le code]

Les codes de recyclage (en) européens indiquent par un numéro à l'intérieur d'un ruban de Möbius plein, le matériau qui a permis de fabriquer l'article afin de faciliter son recyclage, sans pour autant le garantir. Pour les papiers et cartons (abréviation PAP avec une numérotation réservée de 20 à 39), en 1997[10], le numéro 20 désigne le carton ondulé, le 21 le carton non ondulé et enfin le 22 le papier (journaux, livres, magazines, sacs en papier, etc.).

A noter que les numéros 23 correspondant à des articles à base de triacétate de cellulose comme par exemple des feuilles transparentes de « cello », et 39 correspondant à des peintures du type gouache en méthylcellulose, sont utilisés en code de recyclage, notamment par l'industrie chinoise.

Code de recyclage pour le papier (PAP)
code 20 : carton ondulé 
code 21 : carton non ondulé 
code 22 : papier 

Par ailleurs, différents pictogrammes, labels et logotypes, identifient du papier recyclé dans différents pays.

En France[modifier | modifier le code]

Un symbole est décerné par l'APUR (Association des Producteurs et Utilisateurs de Papier Recyclé). Il indique la proportion de fibres cellulosiques de récupération utilisées et comporte un numéro d’agrément[5].

Attention au logo Revipac (signifiant « Revivre le packaging », association créée par des acteurs de l'emballage papier-carton, et qui a contribué avec d'autres filières de matériaux industriels, à la création l'entreprise « Eco-Emballages ») qui n'indique pas que le papier est recyclé ou recyclable. Il s'agit seulement du logo de l'entreprise, proposant une offre de service dans le cadre de la Responsabilité élargie du producteur (REP), et utilisant le ruban de Möbius au centre de sa marque, ce qui peut être source de confusion. En effet, un produit portant éventuellement ce logo indique simplement qu'il est recyclable et garantit qu'il sera recyclé à condition d'être collecté selon un cahier des charges précis[11].

Le symbole de l'APUR indiquant la proportion de papier recyclé 
Le pictogramme REVIPAC 

En Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

En Grande-Bretagne, un pictogramme est décerné par la NAPM (National Association of Paper Merchants). Il représente une flèche circulaire, au centre de laquelle se trouve la proportion de fibres cellulosiques de récupération utilisées.

Pictogrammes anglais NAPM de papier recyclé 

En Allemagne[modifier | modifier le code]

D'origine allemande, le label privé de « L'Ange Bleu » est attribué aux produits qui se comportent de façon favorable vis-à-vis de l'environnement. Il est donc apposé sur certains papiers garantis 100 % recyclés.

Le pictogramme RESY (signifiant Recycling System, et correspondant à l'organisme constitué de fabricants de papiers) garantit le recyclage des cartons, s'ils sont récupérés selon un cahier des charges précis. Il représente un ruban de Möbius, au centre duquel se trouve le logo RESY.

Label de « l'Ange bleu » (Der blaue engel
Pictogramme allemand RESY 

En Scandinavie[modifier | modifier le code]

Le label environnemental « Le Cygne blanc » (The Nordic Swan), utilisé en Norvège, Suède, Danemark, Finlande et Islande, encourage une conception durable des produits. Il est donc apposé sur certains papiers recyclés.

Label scandinave du « Cygne blanc » 

En Europe[modifier | modifier le code]

Voir l'article : Écolabel européen

Plus généralement, les papiers et cartons recyclés peuvent recevoir l'Écolabel européen.

Logo de l'Écolabel européen 

Les emballages réutilisables[modifier | modifier le code]

Symbole des emballages réutilisables.

Le label Emballage réutilisable indique que l'emballage peut être réutilisé avec ou sans traitement, par exemple un nettoyage.

Description[modifier | modifier le code]

Les emballages réutilisables les plus courants sont les bouteilles en verre ou les palettes de bois. Ce genre d'emballage peut être utilisé plusieurs fois pour le même usage, après nettoyage éventuel. Le plus souvent, ce type d’emballage est consigné : le consommateur paie une somme d’argent pour l’emporter et récupère cette somme en restituant l’emballage vide. La lourdeur du dispositif, la contrainte écologique du transport d’emballages vides et de leur nettoyage ont considérablement réduit la réutilisation. Désormais, elle se limite essentiellement aux emballages industriels : fûts, caisses spéciales, palettes etc.

Directive européenne[modifier | modifier le code]

La directive européenne 94/62/CE définit la réutilisation comme une des possibilités de valoriser un emballage. La norme EN 13427 précise les conditions. Un emballage réutilisable doit impérativement être élaboré dans un matériau recyclable (la bouteille en verre est broyée et fondue pour façonner d'autres articles en verre) ou valorisable énergétiquement (incinération avec récupération de la chaleur) ou compostable. Attention, un verre à moutarde qu'on utilise ensuite comme verre à boire n'est pas une réutilisation, c'est un détournement d'usage non conforme à la définition réglementaire[réf. nécessaire].

Les sacs plastiques remis à la caisse des magasins peuvent aussi être considérés comme un emballage réutilisable[réf. nécessaire]. En effet, ils peuvent être réutilisés pour faire d’autres courses, ou ils peuvent aussi être employés comme sac poubelle. Ce qui est en théorie un geste pour l’environnement, si le sac est en plastique rapidement dégradable, peut dans le cas contraire devenir, en réalité, une catastrophe aux conséquences funestes pour les animaux qui les ingèrent malencontreusement. De nombreuses tortues marines ont péri étouffées après avoir absorbé un sac plastique qu'elles avaient confondu avec une méduse[réf. souhaitée].

Son logo représente deux flèches noires circulaires tournant dans le même sens.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Charlotte Wilcox, Earth-Friendly Waste Management, Lerner Publications, , p. 44
  2. L. CALVAYRAC, « Le symbole ou le logo du recyclage », sur L'emballage écologique (consulté le 9 février 2016)
  3. « Que veut dire le ruban de Möbius ? », sur developpementdurable.com (consulté le 9 février 2016)
  4. Mes courses pour la planète / Fabien Lelu & Valentin Dubois, « Labels / MesCoursesPourLaPlanète.com », sur www.mescoursespourlaplanete.com (consulté le 9 février 2016)
  5. a b c et d « Les symboles et logos du recyclage, mode d'emploi | www.smitred.com », sur www.smitred.com (consulté le 9 février 2016)
  6. « Recyclage : ce que vous devez savoir sur les logos », sur consoGlobe (consulté le 9 février 2016)
  7. Tristan Turlan, Les déchets, Dunod, , p. 195
  8. Official Journal of the European Communities, commission decission of 28 January 1997 establishing the identification system for packaging materials pursuant to European Parliament and Council Directive 94/62/EC on packaging and packaging waste (97/ 129/EC)
  9. « Code recyclage : comprendre les codes du recyclage », sur www.pratique.fr (consulté le 9 février 2016)
  10. « Décision de la Commission établissant le système d'identification des matériaux d'emballage », sur eur-lex.europa.eu, (consulté le 9 mai 2020)
  11. « Site de l'association Revipac », sur revipac.com (consulté le 9 mai 2020)