Sylvie Octobre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sylvie Octobre
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Directeur de thèse

Sylvie Octobre est une sociologue spécialisée dans les pratiques culturelles des enfants et adolescents.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sylvie Octobre est étudiante au CELSA-Paris IV puis prépare un DESS en gestion des institutions culturelles à université à l'université Paris-Dauphine.

En 1996, elle devient titulaire d'un doctorat de l'EHESS (avec pour directeur Pierre-Michel Menger)[1] portant sur les transformations de la profession de conservateur de musée[2].

Elle est chargée d'études au département des Études, de la Prospective et des Statistiques (DEPS) du ministère de la Culture et de la Communication[3],[4].

Titulaire depuis 2014 d'une habilitation à diriger des recherches[5], elle est chercheuse associée au Groupe d’étude des méthodes de l’analyse sociologique de la Sorbonne (GEMASS).

Elle est qualifiée aux fonctions de professeur des universités en 2015[6].

Elle est rédactrice en chef, avec Vincenzo Cicchelli, de la revue de langue anglaise Youth and Globalization[7].

Son domaine de spécialisation est la sociologie de la culture[1] et plus spécialement des pratiques culturelles des jeunes[8]. Outre l'exploitation des enquêtes longitudinales du ministère de la Culture, elle a dirigé et rédigé plusieurs ouvrages de référence sur les pratiques culturelles des enfants et adolescents, qui ont structuré ce champ d'étude en France[9]. Elle s'intéresse particulièrement aux inégalités sociales et de genre dans ces pratiques, ainsi qu'à leur transmission et les changements induits par les outils numériques[10],[11].

Avec Vincenzo Cicchelli, elle s'est intéressée aux aspects culturels et esthétiques du cosmopolitisme, introduisant par exemple la notion d'« amateur cosmopolite »[12],[13].

Publications[modifier | modifier le code]

Sylvie Octobre a publié de nombreux ouvrages et articles[14].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Les loisirs culturels des 6-14 ans, Paris, Ministère de la Culture - DEPS, coll. « Questions de culture », 2004 (ISBN 9782110054807)
  • Enfance & culture. Transmission, appropriation et représentation. Ministère de la Culture - DEPS, 2010 (ISBN 9782110975454)[15]
  • Octobre Sylvie, Détrez Christine, Mercklé Pierre et al., L’enfance des loisirs. Trajectoires communes et parcours individuels de la fin de l’enfance à la grande adolescence. Ministère de la Culture - DEPS, « Questions de culture », 2010, 432 pages.
  • Deux pouces et des neurones. Les cultures juvéniles de l'ère médiatique à l'ère numérique. Ministère de la Culture - DEPS, 2014 (ISBN 9782111281554)[16]
  • Questions de genre, questions de culture. Ministère de la Culture - DEPS, « Questions de culture », 2014, 152 pages. (ISBN 9782111281561)
  • Vincenzo Cicchelli et Sylvie Octobre, L'amateur cosmopolite. Goût et imaginaires culturels juvéniles à l’ère de la globalisation. Ministère de la Culture - DEPS, « Questions de culture », 2017, 424 pages. (ISBN 9782111515154)[17]
  • Les technocultures juvéniles : du culturel au politique, Paris, L’Harmattan, 2018, 212 p. [lire en ligne]

Articles dans des revues à comité de lecture[modifier | modifier le code]

Coordination de numéros spéciaux de revues[modifier | modifier le code]

Chapitres d’ouvrages[modifier | modifier le code]

Actes de colloques[modifier | modifier le code]

Autres publications[modifier | modifier le code]

Organisation de colloques[modifier | modifier le code]

Sylvie Octobre a organisé plusieurs colloques :

  • en 1998, Conservateur du patrimoine : un métier pour le troisième millénaire, au Sénat, en collaboration avec l'Association des conservateurs des collections publiques de France[30] ;
  • en 2010, au musée du Quai Branly et à l'université Paris-Descartes, Enfance et cultures, en collaboration avec la comité de recherche Sociologie de l'enfance de l'AISLF ;
  • en 2017, pour le DEPS, à l'ENS Lyon, Sexe et genre de la culture, production, médiation et réception[31].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « GEMASS - Sylvie OCTOBRE », sur www.gemass.fr (consulté le 13 décembre 2017)
  2. Octobre, Sylvie, « Conservateur de musée : entre profession et métier », theses.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 26 août 2018).
  3. « Sylvie Octobre », sur France Culture (consulté le 13 décembre 2017).
  4. Pierre-Olivier Burdin, « Université d’été du Medef, les patrons font leur rentrée », Tribuca,‎ (lire en ligne, consulté le 30 août 2018).
  5. « Mme Sylvie Octobre Léoty — De la socialisation culturelle. Effets d'âge, de génération, distinction sociale et genre [HDR] », sur sorbonne-universite.fr, .
  6. « Liste des qualifiés 2015 aux fonctions de professeur des universités » [PDF], sur enseignementsup-recherche.gouv.fr, .
  7. Fiche de la revue Youth and Globalization (littéralement « Jeunesse et mondalisation ») sur le site des éditions Brill.
  8. « Sylvie Octobre », sur France Inter (consulté le 13 décembre 2017)
  9. Zotian, Elsa, « Sylvie Octobre, Enfance & culture. Transmission, appropriation et représentation », Lectures,‎ (ISSN 2116-5289, lire en ligne, consulté le 3 juin 2018).
  10. CRAL — Centre de recherches sur les arts et le langage, « Sylvie Octobre, « Les cultures juvéniles en trans(e) » », (consulté le 3 juin 2018).
  11. (en) « Fractures techno-culturelles : substitution ou superposition des inégalités ? - EconomieMatin », sur economiematin.fr (consulté le 30 août 2018).
  12. « Vincenzo Cicchelli et Sylvie Octobre : « La jeunesse française est cosmopolite » », Chronik,‎ (lire en ligne, consulté le 30 août 2018)
  13. (en) « Imaginaire des jeunes: la fin de l'empire américain », Telos,‎ (lire en ligne, consulté le 30 août 2018).
  14. https://www.cairn.info/publications-de-Octobre-Sylvie--5160.htm
  15. Christiane Crépin, « Sylvie Octobre (dir.) Enfance et culture. Transmission, appropriation et représentation », Politiques sociales et familiales, no 108,‎ , p. 131-133 (lire en ligne)
  16. « Pour les jeunes, Rabelais est devenu une langue étrangère », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 31 août 2018).
  17. « Les cultures juvéniles à l'ère de la globalisation. DEPS. Février 2017 », sur ens-lyon.fr,
  18. « La primosocialisation culturelle dans les 365 premiers jours de la vie à travers ELFE »
  19. « Fictionnalisation des attentats et théories du complot chez les adolescents »
  20. « Pour une approche cosmopolite de la globalisation »
  21. « L'enfant et les techno-cultures »
  22. « La socialisation culturelle sexuée au sein de la famille »
  23. « Loisirs culturels et construction du genre au sein de la famille »
  24. « Les horizons culturels des jeunes », sur openedition.org,
  25. « Mutations des pratiques »
  26. « Lutter contre les stéréotypes filles/garçons »
  27. « Petite poucette au fond des bois »
  28. « Pratiques culturelles des jeunes et institutions de transmission »
  29. « Comment mesurer la démocratisation? Proposition de cadre interprétatif »
  30. « AGCCPF - Association Conservateurs Collections Publiques France », sur www.agccpf.com (consulté le 7 août 2018).
  31. « Sexe et genre de la culture : production, médiation et consommation - Sciencesconf.org », sur s-genre-culture.sciencesconf.org (consulté le 7 août 2018).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]