Sylvie Granotier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sylvie Granotier
Description de cette image, également commentée ci-après

Sylvie Granotier au Salon du livre de Paris en 2011.

Naissance (66 ans)
Alger, Algérie
Activité principale
Distinctions
Prix Mauvais genres 2015 pour Personne n'en saura rien
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Sylvie Granotier est une actrice et scénariste de télévision et de cinéma française, née le à Alger. Elle est également un écrivain de romans policiers et une traductrice de romans écrits en langue anglaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sylvie Granotier passe ses premières années à Blida, avant d'entrer à l'école primaire dans le 14e arrondissement de Paris puis de poursuivre sa scolarité à Marrakech et enfin au lycée de filles à Rabat[1].

Après son baccalauréat, elle entre à l'Université de Nanterre où elle obtient une licence en Lettres. En parallèle, elle suit des cours d'art dramatique et occupe divers petits boulots. Dans les années 1970, elle devient mannequin et fait de nombreux voyages internationaux. Elle devient ensuite scénariste et actrice pour le théâtre, le cinéma et la télévision. Elle signe également la traduction de Énorme changement de dernière minute de Grace Paley.

En 1990, elle fait paraître Courrier posthume, un premier roman sur de difficiles relations entre un fille et sa mère. Dans Mort sans lendemain, son premier roman policier, un homme est victime d'une mise en scène où un criminel tente de lui faire endosser le meurtre d'une femme. Comme un coq en pâte (1996) est un roman policier humoristique ayant pour héroïne Cheryl, la compagne du Poulpe. Avec Sueurs chaude (1997) et Dodo (1999), l'humour et la comédie du récit sont tempérés par le registre du roman noir où verse résolument Double Je (2002), une sombre histoire qui met en cause le milieu politique français.

En 2015, elle est couronnée du Prix Mauvais genres pour Personne n'en saura rien[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme actrice[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Œuvre littéraire[modifier | modifier le code]

Sylvie Granotier au Festival Inter Pol'Art, à Reims, en octobre 2013.

Romans[modifier | modifier le code]

  • Courrier posthume, Paris, Régine Deforges, 1990 ; réédition, Paris, Éditions La Baleine, 1999 ; réédition, Paris, Gallimard, Folio policier no 125, 1999
  • Mort sans lendemain, Paris, Ramsay, 1992
  • Comme un coq en plâtre, Paris, La Baleine, collection Le Poulpe no 28, 1998
  • Sueurs chaudes, Paris, Gallimard, Série noire no 2447, 1997 ; réédition, Paris, Gallimard, Folio policier no 187, 2000
  • Cette fille est dangereuse (court roman), La Poiré-sur-Vie, Éditions de la Loupiote, coll. « Zèbres », 1998
  • Dodo, Paris, Gallimard, Série noire no 2550, 1999
  • Une simple formalité, Paris, Marais du Livre, 2001 (en collaboration avec Lucien Suel]
  • Double Je, Paris, Albin Michel, 2002 ; réédition, Paris, Le Livre de poche no 17314, 2003
  • Le passé n'oublie jamais, Paris, Albin Michel, 2005 ; réédition, Paris, Le Livre de poche no 37100, 2005
  • Belle à tuer, Paris, Albin Michel, 2006 ; réédition, Paris, Le Livre de poche no 37286, 2008
  • Tuer n’est pas jouer, Paris, Albin Michel, 2008 ; réédition, Paris, Le Livre de poche no 31537, 2009
  • Méfie-toi, fillette, Paris, Éditions La Branche, coll. Suite noire no 32, 2009
  • Mais d'où venez-vous ?, Paris, Le Seuil, 2010 (en collaboration avec Michèle Lesbre)
  • La Rigole du diable, Paris, Albin Michel, 2011
  • La Place des morts, Paris, Albin Michel, 2013
  • Personne n'en saura rien, Paris, Albin Michel, 2014
- Prix Mauvais genres 2015[2]

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Cette fille est dangereuse, Paris, Albin Michel, 1998 ; réédition, Paris, Le Livre de poche no 30607, 2004
    Réédition du court roman accompagné de quelques nouvelles.

Ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Secrets de famille, Paris, Albin Michel, Le Furet no 1, 1998 ; réédition, Paris, Albin Michel Jeunesse, 2000
  • L'Homme qui n'était pas mort, Paris, Albin Michel, Le Furet no 27, 2001

Fiction radiophonique[modifier | modifier le code]

  • Angle mort (durée 58 min environ), diffusé le 31 mars 2012 sur France Culture, dans le cadre de l’émission Drôles de drames et d'un « Cycle Polar ».

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sylvie Granotier, « Quais du Polar : Une mère, de Sylvie Granotier, et Gloria post mortem, de Danielle Thiéry », sur franceculture.fr, (consulté le 18 juin 2016).
    Présentation du troisième et dernier volet d'une série d'émissions regroupant deux fictions radiophoniques policières sur le thème du fait divers.
  2. a et b Prix Mauvais genres 2015, site L'Obs.

Liens externes[modifier | modifier le code]