Sylvie Abélanet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sylvie Abélanet
Sylvie Abélanet.JPG
Sylvie Abélanet dans son atelier à Charenton (2008)
Naissance
Nationalité
Activité
Formation
Le Paradis en Morceaux (Sylvie Abélanet, 2011-2013)

Sylvie Abélanet, née le à Fontenay-sous-Bois, est une artiste peintre-graveur française et fondatrice de l'Atelier d'arts plastiques Pierre Soulages en 1994 à Charenton-le-Pont.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sylvie Abélanet est formée, dans un premier temps à l'École d'horticulture de Montreuil où elle obtient un BEP agricole avant de rejoindre l'École supérieure des arts appliqués Duperré entre les années 1979-1985 où elle obtient un diplôme option textile puis un diplôme option surface. Dans un souci de transmission, elle fonde en 1994 l'Atelier municipal d'arts plastiques Pierre Soulages de Charenton-le-Pont[1],[2] qu'elle dirige toujours en 2018. Elle fait partie de l'Atelier Torben Bo Halbirk[3],[4] de 2002 à 2007 où elle rencontre un grand nombre d'artistes graveurs de toutes origines géographiques qui enrichissent ses connaissances en matière de gravure. Elle voyage et participe à des symposiums et de nombreuses expositions en France et à l'étranger. En 2008, elle crée son propre atelier de gravure à Charenton.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Quête des oiseaux, estampes, suite de sept gravures à l’eau-forte (aquatinte et vernis mou)
  • Le Paradis en morceaux, estampe de 3mx3m 2011-2013 - Médaille d'or de la ville de Saint Maurice au salon de 2014 - Exposé à l'église Saint-Eustache de Paris en 2014-2015
  • Le dormeur du Val, estampe 2003
  • Ophélie, sur l'onde calme, estampe 2006
  • La promesse de l'ange, estampe 2008
  • Châteaux en Espagne, estampe 2003[5]
  • Gravure poésie : Sept artistes sept poèmes, éditions de l'Atelier Torben Bo Halbirk, 2007, tirage 40 exemplaires[6], gravures de Stanislav Marijanovic, Sylvie Karier, Khoa Pham, Juan-Luis Bunuel, Sylvie Abélanet, Pablo Flaiszman, Bo Halbirk, poèmes de Dubravko Marijanovic, Joseph Paul Schneider, Ryōkan, Charles Baudelaire, Atahualpa Yupanqui et Jacques Prévert

Collections et commandes publiques[modifier | modifier le code]

  • Fontaine et aménagement de la place Henry-Dunant à Créteil, 1986
  • Mosaïque de l'école du Champs des alouettes à Charenton-le-Pont, 1987 - Médaille d’argent de la ville
  • Gravure en taille d'épargne Artichauts à la Grimod de La Reynière, estampe 2008, musée Alexandre-Dumas de Villers-Cotterêts[7]
  • Fonds Bibliothèque nationale de France - département des estampes et de la photographie
  • Une journée dans l'atelier de Sylvie Abélanet : court métrage commandé par le Ministère de la Culture et de la Communication dans le cadre de l'Entreprise à l’œuvre, 2014

Parutions et presse[modifier | modifier le code]

  • Sylvie Abélanet, œuvre gravé - éditions ©400 pages, auteurs : Christine Kastner-Tardy, Christine Moissinac présidente du prix Gravix, David Mandrella - création graphique : Quartopiano, impression : Sate industria grafica Ferrara, Italie en 2012
  • Le Paradis en morceaux, éditions ©Dédir d'encre, auteurs : Jérôme Godeau, Jean-Marie Martin, Christine Moissinac, présidente du prix Gravix - création graphique : Quartopiano, impression : Sate industria grafica Ferrara, Italie en 2013
  • Les nouvelles de l'estampe, n° 244
  • Art & Métiers du livre, n° 297

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]