Sylvain Kinsburger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sylvain Kinsburger
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
Nationalité
Activité

Sylvain Kinsburger, né à Paris le et mort dans la même ville en 1935, est un sculpteur et un médailleur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève d'Auguste Dumont et de Gabriel-Jules Thomas à l'École des beaux-arts de Paris, Sylvain Kinsburger tente plusieurs fois sans succès de remporter le prix de Rome : il arrive premier au premier essai du prix de Rome de sculpture en 1880, puis cinquième au second essai, mais ne parvient pas à monter en loge. Il tente à nouveau sa chance en 1884, mais n'arrive que quinzième au premier essai du grand prix.

Sylvain Kinsburger est l'auteur d'une statue en fonte, Le Faucheur, exécutée vers 1900 par la fonderie du Rongeant de Joinville et érigée au parc des Grandes Promenades de Wassy (Haute-Marne)[1]. Son Gouffre en pierre, réalisé en 1933, orne le parc des Buttes-Chaumont à Paris.

Il sculpte en 1905 les deux atlantes en termes supportant l'encorbellement de l'entrée du no 48 bis rue de Rivoli à Paris, sur une façade conçue par l'architecte Garriguenc, et qui fut distinguée au concours des façades de la ville de Paris en 1905. Il expose une grande figure intitulée Le Courtisan au Salon de 1911. Le grand plâtre de sa Rêverie acquis par l'État au Salon de 1891 n'est pas localisé, mais se trouvait autrefois à la mairie de Villefranche-sur-Saône. Un dessin évoquant ce groupe est conservé à Paris au département des arts graphiques du musée du Louvre.

Kinsburger se consacre aussi au portrait. Il expose aux Salons de 1878 et 1879 plusieurs médaillons et bustes. Il sculpte en 1889 un buste en marbre de l'anatomiste Jacques-Bénigne Winslow, aujourd'hui à l'université Paris-Descartes.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sandrine Fuselier, Wassy, Paris, Direction régionale des affaires cultures Champagne-Ardenne, Service régional de l'Inventaire, coll. « Itinéraires du patrimoine », 2000, p. 20-22 (ISBN 2-911330-21-8).

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :