Sylvain Creuzevault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sylvain Creuzevault
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Sylvain Creuzevault est un acteur, auteur et metteur en scène français né en 1982.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Sylvain Creuzevault effectue sa formation à l'École internationale Jacques Lecoq, au Studio-théâtre d'Asnières et au conservatoire du Xe arrondissement à Paris.

Carrière[modifier | modifier le code]

En , étudiant, il cofonde avec Arthur Igual, Damien Mongin et Louis Garrel la compagnie D’ores et déjà[1].

En 2005, il met en scène Visage de feu de Marius von Mayenburg[1].

En 2006, il est invité par Georges Lavaudant et Alain Desnot à l'Odéon-Théâtre de l'Europe, pour deux mises en scène, Foetus et Baal de Bertolt Brecht, créations collectives de D'ores et déjà.

En 2009, il met en scène Der Auftrag de Heiner Müller au Schauspielhaus de Hamburg. La même année, il est invité, par Stéphane Braunschweig et Didier Julliard, au Théâtre national de la Colline. Il met en scène, entre 2009 et 2016, quatre spectacles : Le Père Tralalère, Notre terreur, Le Capital et son Singe, Angelus Novus AntiFaust.

En 2012, la compagnie D'ores et déjà est dissoute. Sylvain Creuzevault fonde une nouvelle compagnie, Le Singe, à l'occasion du travail sur Le Capital de Karl Marx, qui aboutira à Le Capital et son Singe en 2014.

En 2016, il devient artiste associé à l'Odéon-Théâtre de l'Europe, invité par Stéphane Braunschweig[2]. Depuis, il y a mis en scène quatre spectacles : Les Démons, Scènes d'Adolescent, Le Grand Inquisiteur, Les Frères Karamazov, d'après les romans de Fiodor Dostoïevski.

En 2016, il s'installe à Eymoutiers en Haute-Vienne, avec quelques membres du Singe. Ils transforment un ancien abattoir en lieu de répétitions et de créations. Ils organisent chaque été un festival, théâtre rate, mobilisant habitants et comédiens[3].

Prises de position[modifier | modifier le code]

En , il est signataire d’une pétition avec des personnalités issues du monde de la culture pour boycotter la saison culturelle croisée France-Israël, qui selon les termes de la pétition sert de « vitrine » à l'État d'Israël au détriment du peuple palestinien[4].

En , il est signataire d'une tribune collective, avec des personnalités issues du monde de la culture, qui appelle Emmanuel Macron à s’opposer aux rapatriements « d’anciens membres de groupuscules d’extrême gauche condamnés pour terrorisme en Italie et réfugiés en France depuis quarante ans[5]. »

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Le Père Tralalère, création collective de D'ores et déjà (2008).
Notre terreur, création collective de D'ores et déjà.
Frédéric Noaille et Valérie Dréville dans Les Démons.
Alyzée Soudet dans Au Désert.

Comédien[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

  • Les Mains bleues de Larry Tremblay, Studio-théâtre d'Asnières, 2003
  • Visage de feu de Marius vo Mayenburg, Théâtre des 2 Rives Charenton, 2005
  • Fœtus, création collective de D'ores et déjà, dans le cadre du festival Berthier'06, Odéon-Théâtre de l'Europe, 2006
  • Baal de Bertolt Brecht, création collective de D'ores et déjà, Odéon-Théâtre de l'Europe[9], Festival d'automne à Paris, 2006
  • Product de Mark Ravenhill, Théâtre-studio Alfortville, 2008
  • Le Père Tralalère, création collective de D'ores et déjà, Théâtre-studio Alfortville, 2008
  • Der Auftrag, de Heiner Müller, Schauspielhaus de Hamburg, 2009
  • Notre terreur[10], création collective D'ores et déjà, Théâtre national de la Colline 2009
  • Le Père Tralalère, création collective D'ores et déjà, Théâtre national de la Colline, 2009
  • Le Capital et son Singe, Le Singe, Nouveau Théâtre d'Angers, Théâtre national de la Colline, Festival d’automne à Paris, 2014
  • Angelus Novus AntiFaust, Le Singe, Théâtre national de Strasbourg, Théâtre national de la Colline, Festival d’automne à Paris, 2016
  • Les Démons, Le Singe, Odéon-Théâtre de l'Europe, Festival d’automne à Paris, 2018
  • Les Tourmentes, Le Singe, MC93 Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Festival d’automne à Paris, 2018
  • Banquet Capital, Le Singe, MC93 Maison de la culture de Seine-Saint-Denis, 2018
  • Scènes d’Adolescent d’après Dostoïevski, Estba, Odéon-Théâtre de l'Europe, festival des Écoles du théâtre public, 2019
  • Banquet Capital, Le Singe, Théâtre national de Strasbourg, 2019
  • Décaméron-19, d’après Boccace, série sonore diffusée de mars 2020 à juin 2020 sur le site lundi.am[11], pendant le premier confinement, au printemps 2020
  • Le Grand Inquisiteur, d'après Dostoïevski, Le Singe, Odéon-Théâtre de l'Europe, Festival d'automne à Paris, Théâtre national de Strasbourg, 2020
  • Les Frères Karamazov, d’après Dostoïevski, Le Singe, Odéon-Théâtre de l'Europe, Festival d’automne à Paris, 2021

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le spectacle incisif de D'ores et déjà, quatre garçons possédés par la scène », lemonde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. Odéon-Théâtre de l'Europe, « Les artistes associés », sur theatre-odeon.eu (consulté le ).
  3. « Une compagnie de théâtre installée à Eymoutiers démarre un festival », sur france3-regions.francetvinfo.fr, .
  4. « Contre la saison France-Israël », sur mediapart.fr, (consulté le ).
  5. Des personnalités du monde de la culture, « Président Macron, tenez l’engagement de la France vis-à-vis des exilés italiens », sur Libération, (consulté le ).
  6. « Le Grand Inquisiteur », sur Odéon-Théâtre de l'Europe.
  7. « Sylvain Creuzevault : Le Grand Inquisiteur d'après Fiodor Dostoievski », sur Festival d’automne à Paris.
  8. « Les Frères Karamazov », sur Odéon-Théâtre de l'Europe.
  9. « Photographies de sa mise en scène de Baal à l'Odéon », sur photosdespectacles.free.fr.
  10. « Notre terreur au Théâtre des Célestins : Entretiens :Sylvain Creuzevault, Eric Charon », sur openedition.org.
  11. « Decameron-19 sur lundi.am ».
  12. a b et c « Molières 2010 : les nommés sont… ! », sur premiere.fr, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Presse[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]