Swisttal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Swisttal
Swisttal
Blason de Swisttal
Héraldique
Drapeau de Swisttal
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of North Rhine-Westphalia.svg Rhénanie-du-Nord-Westphalie
District
(Regierungsbezirk)
Cologne
Arrondissement
(Landkreis)
Rhin-Sieg
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
10
Bourgmestre
(Bürgermeisterin)
Petra Kalkbrenner
Partis au pouvoir CDU
Code postal 53913
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
05 3 82 064
Indicatif téléphonique 02254, 02226, 02255, 02251
Immatriculation SU
Démographie
Population 19 600 hab. ()
Densité 315 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 42′ 54″ nord, 6° 55′ 13″ est
Altitude 135 m
Min. 133 m
Max. 177 m
Superficie 6 230 ha = 62,3 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Rhénanie-du-Nord-Westphalie
Voir sur la carte topographique de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie
City locator 14.svg
Swisttal
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Swisttal
Liens
Site web www.swisttal.de

Swisttal est une commune d'Allemagne dans l'arrondissement de Rhin-Sieg, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, à environ 40 km de Cologne, 17 km de Bonn et 80 km d'Aix-la-Chapelle. Sa population est d'environ 19.600[1] habitants. L'administration communale se trouve à Ludendorf. Le ruisseau qui traverse Swisttal s'appelle "Swist" et est la source pour la dénomination de la commune.

La commune de Swisttal est constituée des dix villages suivants (classement selon le nombre d'habitants) :

ainsi que les hameaux Hohn, Mömerzheim, Vershoven et Müttinghoven.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune a été créée le dans le cadre d'un regroupement communal en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Les communes Buschhoven, Essig, Heimerzheim, Ludendorf, Miel, Morenhoven, Odendorf et Ollheim, jusque là indépendantes, ainsi que la commune Straßfeld issue du arrondissement Euskirchen, ont été dissous. Leur administration s'est fondue dans celle de la nouvelle commune Swisttal.[2] Le nom "Swisttal" a été imaginé en référence à Wuppertal y décrit la position des agglomérations dans la zone d'influence du ruisseau "Swist" comme source d'inspiration pour la nouvelle dénomination.

La commune n'a guère une identité comme un seul lieu. D'une part, les agglomérations sont partiellement éloignées à beaucoup de kilomètres sans construction. D'autre partie, il est vrai qu'il existe des liens historiques entre quelques des agglomérations mais entre d'autres, ils sont très faibles ou inexistants. En plus, les habitants - en dépendance de leur domicile - se sont toujours orientés vers les villes environnantes, par exemple Euskirchen, Rheinbach, Bonn ou même Cologne. Cela n'a pas changé jusqu'à aujourd'hui ; hormis l'administration communale, les agglomérations ont conservé leur autonomie et leur individualité.

Politique[modifier | modifier le code]

Conseil municipal[modifier | modifier le code]

  • CDU 18 sièges (−2)
  • SPD 10 sièges (+2)
  • Bürger für Swisttal 7 sièges (+7)
  • GRÜNE 5 sièges (+0)
  • FDP 2 sièges (−3)

Élections communales: 25.05.2014[3]

La maire[modifier | modifier le code]

Depuis , la juriste Petra Kalkbrenner est la maire de la commune Swisttal avec 52,75 % des votes. Sa concurrente Gisela Hein a gagné 47,25 %. La participation électorale se totalise à 50,1 %.

Blason[modifier | modifier le code]

Le croix à gauche indique l'appartenance de six des agglomérations au Électorat de Cologne, les barres à carreaux ont leur origine dans le blason des maires de Tomberg régnant sur les autres. Le blason de la commune et le blason ancien de l'administration de Ludendorf.

Les villages on tous des propres blasons historiques.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Cette conurbation, principalement représentée par Buschhoven (env. 3 000 habitats) est jumelée depuis 1990 avec la commune française de Quesnoy-sur-Deûle[4]. En avril, puis en , les deux villes partenaires ont fêté, en France, puis en Allemagne, le vingt-cinquième anniversaire[5],[6]de leur jumelage.

Personnalités liés à la commune[modifier | modifier le code]

Jumelages et partenariats de Swisttal.Voir et modifier les données sur Wikidata
Jumelages et partenariats de Swisttal.Voir et modifier les données sur Wikidata
VillePaysPériode
Blason ville fr Quesnoy-sur-Deûle (Nord).svgQuesnoy-sur-Deûle[7]Flag of France.svgFrancedepuis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Allgemeine Informationen über Swisttal » (consulté le 28 juillet 2019)
  2. (de) Martin Bünermann, Die Gemeinden des ersten Neugliederungsprogramms in Nordrhein-Westfalen., Köln, Deutscher Gemeindeverlag, , S.83
  3. (de) « Kommunalwahlen 2014 » (consulté le 28 juillet 2019)
  4. Département du Nord (12 km de Lille, maire : Rose-Mary Hallynck depuis 2014
  5. « Philharmonie de Quesnoy sur Deûle », sur http://philharmonieqsd.org/ (consulté le 28 juillet 2019)
  6. « Philharmonie de Quesnoy sur Deûle », sur http://philharmonieqsd.org (consulté le 28 juillet 2019)
  7. « Quesnoy-sur-Deûle: trois cent quarante-neuf kilomètres en vélo pour fêter les 25 ans du jumelage avec Swisttal », La Voix du Nord,  : « Ce jeudi 23 cyclistes accompagnés de trois véhicules d’intendance (et de leurs conducteurs) sont partis à 8h de la place pour rejoindre leur ville jumelle allemande depuis 25 ans, Swisttal. »