Swissmetal Boillat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Swissmetal Boillat SA)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Swissmetal Boillat
Société mère Swissmetal

Swissmetal Boillat fait partie du groupe Swissmetal. Le groupe Swissmetal est un groupe d'entreprises spécialisé dans le développement, la fabrication et la vente de produits semi-finis en cuivre et en alliages cuivreux, notamment le laiton, principalement destinés à l’industrie électronique, automobile, bureautique et horlogère, ainsi qu’à l’aviation et aux télécommunications.

L’entreprise a été fondée à Reconvilier, dans le canton de Berne, en Suisse, en 1855 sous le nom de Société Bueche-Boillat & Cie. En 2005, elle occupe 350 collaborateurs. Le groupe Swissmetal, dont fait partie Swissmetal Boillat, possède également un site de production à Dornach, dans le canton de Soleure et un autre à Lüdenscheid, en Allemagne (Busch-Jäger - Metallwerk GmbH).

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1855: Des fabricants d'horlogerie de Reconvilier décident de produire le laiton dont ils ont besoin et créent la première fonderie de laiton de Suisse.
  • 1910:Une presse Krupp de 500 tonnes permet d'obtenir du fil et des barres par filage à chaud.
  • 1917: Edouard Boillat, fils du fondateur, cède son entreprise à un groupe d'industriels romands : la fabrique horlogère Ebauches de Fontainemelon, le fabricant de machines à coudre Edouard Dubied & Cie à Couvet, et l'entreprise d'appareillages électriques Gardy à Genève. Elle prend le nom de « Fonderie Boillat S.A. ».
  • 1930: Les fours potagers, chauffés au coke, sont remplacés par des fours électriques à basse fréquence.
  • 1950: L'entreprise se spécialise dans la petite et moyenne dimension, exigeant plus de savoir-faire et engendrant plus de valeur ajoutée.
  • 1960:Après un incident survenu lors de l’Assemblée générale de l’ONU à New York au cours duquel M. Dag Hammarskjöld, secrétaire général, brisa son maillet, la fonderie Boillat lui offre un nouveau marteau en laiton de sa fabrication.
  • 1987: L’entreprise prend le nom de Swissmetal Boillat SA
  • 2004: Une grève de dix jours paralyse l’entreprise. Les grévistes contestent le management libéral du CEO allemand Martin Hellweg.
  • 2005: La direction annonce la décision de cesser les activités de fonderie à Reconvilier pour les délocaliser à Dornach (SO) et d'investir 25 Mio de francs dans le site de Reconvillier pour renforcer la Boillat[1].
  • Février 2006: Une grève (30 jours) paralyse l’entreprise à la suite de la décision de transférer la fonderie à Dornach[1].
  • 6 juillet 2006: Swissmetal déplace son siège social de la ville de Berne à Dornach.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]