Sweder d'Abcoude

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cul-de-lampe de l'hôtel de ville de Bruxelles : le diable emportant l'âme du seigneur de Gaesbeek

Sweder III de Zuylen d'Abcoude, seigneur de Gaasbeek, Putte, Strijen, Wijk et Durstede est né vers et décédé à Radda in Chianti (Toscane) le 22 ou le 23 avril 1400. Il fut conseiller de Jeanne de Brabant et inscrivit son nom dans l'histoire comme commanditaire de l'assassinat d'Éverard t'Serclaes.

Il fut l'un des six arbitres que choisit la duchesse de Brabant pour négocier la paix avec Guillaume VII de Juliers.

Une partie de la seigneurie d'Aa lui échoit en 1381[1].

Cherchant à annexer le bailliage de Rhode, faisant partie du Quartier de Bruxelles, il fit assassiner l'échevin bruxellois Éverard t'Serclaes qui s'opposait à ses projets en 1388. Mais les Bruxellois assiègent et ruinent son château en représailles.

Sweder mourut le , en se rendant à la célébration de l'année sainte à Rome.

Un géant le représentant participe aux défilés carnavalesques dans les villes du Brabant wallon.

Famille[2][modifier | modifier le code]

Parents[modifier | modifier le code]

Sweder d'Abcoude est le fils de Gisbert III d'Abcoude et de Jeanne de Hornes († 1356).

Mariage et filiation[modifier | modifier le code]

De son mariage en 1372 avec Anne de Leiningen († 1447) naîtront trois enfants :

  • Jeanne d'Abcoude, née vers 1376 ; mariée le avec Jean III de Namur, mort en 1429.
  • Jacques d'Abcoude, seigneur de Gaasbeek, Putten, Strijen, Abcoude, Wijk, Durstede et Cranendonk, v. 1389-1459 ; épouse Jeanne de Ligne en 1415. Leur fils, Antoine, décéda du choléra à l'âge de 9 ans.
  • Jola d'Abcoude († 1443) ; mariée avec Hubert V de Culemborg († 1424).

Descendance naturelle[modifier | modifier le code]

Hors mariage, Sweder eut encore 1 garçon et 7 filles.

  • Guillaume de Gaasbeek, dit de Clèves, né vers 1365 ; marié le 3 décembre 1395 avec Marguerite Fraybaert ; sans descendance. Il fut l'un des agresseurs d'Éverard t'Serclaes[3].
  • Clémentine de Gaasbeek, née vers 1365 ; mariée avec Jean van de Voorde
  • Bélia de Gaasbeek, née vers 1365 ; mariée avec Gérard de Facuez, seigneur de Muelesteen
  • Reyner de Gaasbeek, née vers 1366 ; mariée en 1383 avec Henri van Zuut Oert
  • Béatrisen de Gaasbeek, née vers 1366 ; mariée en 1380 avec Jan van der Borch
  • Sophie de Gaasbeek, mariée vers 1428 avec Hendrick van Lockhorst
  • Ida de Gaasbeek, morte en 1444 ; mariée avec Jean van Stalle
  • Mobilia de Gaasbeek, morte en 1418

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Société pour le Progrès des Études philologiques et historiques, séance du 11 novembre 1978, Revue belge de philologie et d'histoire, 1979, (vol. 57), no 1, p. 294.
  2. Sur la généalogie de Sweder d'Abcoude, voir Wilhelm Karl, Europaische Stammtafeln, Prinz zu Isenburg, vol. IV, Tafel 24, vol. VI, tafel 47 et vol. VIII, Tafel 44 ; Detlev Schwennicke, Europaische Stammtafeln, New Series, vol. XXVI, Tafel 89 et vol. XXVIII, Tafel 158.
  3. Voir en ligne.

Références[modifier | modifier le code]

  • Document utilisé pour la rédaction de l’article Sergio Boffa, Le différend entre Sweder d'Abcoude et la ville de Bruxelles : la chute du château de Gaesbeek (mars-avril 1388), in : Les Pays-Bas bourguignons, histoire et institutions (Mélanges André Uyttebrouck), Bruxelles, 1996, p. 83-104 (disponible sur Academia.edu).
  • Histoire du château de Gaasbeek, en ligne.
  • Généalogie de Sweder d'Abcoude, en ligne.
  • H. C. Van Parijs, Sweder d'Abcoude, seigneur de Gaasbeek et sa descendance, L'Intermédiaire : bulletin du service de centralisation des études généalogiques et démographiques de Belgique, 1951, vol. 6, p. 353-359 et 413-422 ; 1952, vol. 7, p. 1-7, p. 69-75, 113-117 et 167-169.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Empreinte de sceau de Sweder d'Abcoude seigneur de Gaasbeek, de Putte et de Strijen, 24 novembre 1396, Archives générales du Royaume (de Belgique), I 347 - 704.