Swami Satyananda Saraswati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Swami Satyananda Saraswati, né le 26 juillet 1923 à Almora, petite ville du nord de l'Inde et mort le 5 décembre 2009, fût un Sannyâsin indien.

Ordonné Swami en 1943, il enseigna le yoga en Inde et en occident. Jeune, il commença à s'adonner au karma yoga puis devint par la suite expert en tantra, hatha yoga et kriya yoga. Au cours de plusieurs voyages, il rencontra les plus grands maîtres de son temps, notamment Swami Sivananda qui fût son guide spirituel pendant douze ans. Il fonda par la suite le Mouvement International de Yoga en 1956 et la Bihar School of Yoga en 1963 à Munger, en Inde. Son premier voyage en Europe date de 1968. Depuis lors, sa réputation de maître de yoga prit une dimension internationale. Il répandit son enseignement à la faveur de conférences, de livres et des centres de yoga qu'il fonda dans le monde entier.

Il fût l'auteur de nombreux ouvrages tels que Yoga Nidra, Méditations Tantriques, Swara Yoga, Propos sur la Liberté (commentaires de Patanjali), Yoga et maladies coronariennes, Tattwa Shuddi, Asana Pranayama Mudra Bandha etc... Autant de livres servants de manuels de travail à des étudiants et professeurs du monde entier.

Le yoga dans la tradition Satyananda offre une approche holistique, équilibrée, prenant en charge l'être dans sa totalité (corps, mental et esprit). L'objectif est de laisser la vie quotidienne s'imprégner du yoga en l'adaptant aux besoins des hommes de notre temps. Dénué de tout esprit de compétition ni d'objectif à atteindre, le yoga s'adresse à tous : jeune ou vieux, valide ou invalide, sain ou malade, pauvre ou riche etc...[1] Ce n'est pas le pratiquant qui s'adapte au yoga mais le yoga qui s'adapte au pratiquant, afin de répondre aux spécificités de chacun. Le yoga n'est pas non plus une pratique élitiste qui serait destinée à une minorité d'initié aux capacités particulières, contrairement à certaines fausses images véhiculées depuis toujours. La grande richesse du yoga, traditionnel, est qu'il peut se destiner à tout le monde sans exception. Cette discipline, avant tout spirituelle, ne demande que de la motivation et un réel engagement personnel pour apporter ses fruits.

Swami Satyananda dit que sa mission "est de jeter les bases d'une culture spirituelle qui, s'alliant aux découvertes de la science contemporaine soit par conséquent, universellement acceptable". Depuis qu'il quitta ce monde, la succession est assurée par Swami Niranjanananda, qui intégra la Bihar School of Yoga à l'âge de quatre ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Asana, Pranayama, Mudra, Bandha de Swami Satyananda Saraswati, pages 16, 19 et 20, Éditions Satyanandashram, ISBN 2-905892-02-1

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]