Sverre Brodahl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sverre Brodahl
Image illustrative de l’article Sverre Brodahl
Contexte général
Sport Combiné nordique et ski de fond
Biographie
Nationalité sportive Norvégienne
Nationalité Norvège
Naissance
Lieu de naissance Haugsbygd
Décès (à 89 ans)
Lieu de décès Hønefoss
Club Fossekallen IL
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 1 1
Championnats du monde 0 2 0

Sverre Brodahl (né le et décédé le ) est un ancien fondeur et spécialiste du combiné nordique norvégien. Dans sa carrière, Sverre Brodahl a remporté à quatre reprises, la Kongepokal (deux fois en 1937, une fois en 1938 et une fois en 1940). Il est le frère de Trygve Brodahl.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a créé avec Ivar Alme dans le milieu des années 30 la société Alme & Brodahl (no)[1]. En 1935, il termine deuxième du relais[2].

En 1936, il est le troisième relayeur du 4 × 10 kilomètres[3]. Il prend le relais avec une minute et vingt trois secondes d'avance sur la Suède et deux minutes sur la Finlande[3]. Dès le départ, il bute sur une bosse, chute et se claque le mollet[3]. Malgré tout, il réalise le deuxième temps des troisièmes relayeurs et il permet à la Norvège de garder la tête[3]. Cependant, dans le dernier lais, le Finlandais Kalle Jalkanen doubla le dernier relayeur norvégien Bjarne Iversen et la Norvège dû se contenter de la médaille d'argent[4].

Malgré un petit dossard[5],[6], il réalise le sixième temps parmi tous les participants dont le troisième des combinés[7]. Lors du saut, il parvient à conserver cette troisième place[8],[9].

Épuisé, il décide de ne pas participer au 50 km[10]. Son frère le remplace[11].

Résultats[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Les Jeux Olympiques comptent également comme championnats du monde sauf pour le combiné nordique.

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Festival de ski d'Holmenkollen[modifier | modifier le code]

  • Il a remporté la compétition en 1937.

Jeux du ski de Lahti[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Monique Berlioux, Des jeux et des crimes : 1936 Le piège blanc olympique, Paris, Atlantica, (ISBN 2-758800-02-0) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Références[modifier | modifier le code]