Suzanne Van Damme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Suzanne Van Damme
Suzanne VAN DAMME.Signature.JPG
Naissance
Décès
(à 84 ans)
Ixelles
Nationalité
Drapeau : Belgique Belge
Activité
Formation
Maître
Lieux de travail
signature de Suzanne Van Damme
signature

Suzanne Van Damme est une peintre belge née à Gand le 22 septembre 1901, morte à Ixelles le , dont l’œuvre d'abord surréaliste se tourne dans les années 1950 vers l'abstraction.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans les années 1920 Suzanne Van Damme peint des portraits réalistes, des natures mortes et des paysages. Élève des Académies royales des beaux-arts de Gand et de Bruxelles, de l'académie libre L'Effort de Bruxelles avant d'être disciple de James Ensor, elle peint le portrait de ce dernier en 1925. À son tour Ensor réalise plus tard, en 1938, le sien.

Au début des années 1930 elle vient à Paris, y rencontre en 1939 le poète et peintre italien Bruno Capacci (Venise 1906 - Bruxelles 1996) qu'elle épouse et avec qui elle vit à Montmartre. Durant la seconde guerre elle fréquente les écrivains surréalistes belges et français, se liant d'amitié avec André Breton, Paul Éluard, Jean Cocteau et à Bruxelles avec Marcel Lecomte, Paul Colinet, Louis Scutenaire et Irène Hamoir. Elle participe en juillet 1947 avec son mari à l'Exposition Internationale du Surréalisme organisée à la Galerie Maeght par André Breton et Marcel Duchamp[1]. Ses dessins et ses peintures se développent alors, autour de figures féminines, dans un climat onirique.

Installée de nouveau à Paris, puis à partir des années 1950 à Florence, elle s'oriente ensuite vers un art abstrait matiériste dans un langage personnel composé d'idéogrammes, signes et symboles.

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Galerie Manteau, Bruxelles, 1931.
  • Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, 1932, 1938, 1960, 1965 et 1969.
  • Galerie Georges Giroux, Bruxelles, 1933.
  • Galerie de Paris, Paris, 1934.
  • Galerie Bernheim, Paris, 1935.
  • Galleria d'arte del Naviglio, Milan, février 1948.
  • Galleria d'arte La Bussola, Turin, 1959.
  • Marshall Field Gallery, Chicago, 1959.
  • Thibault Gallery, New York, 1961.
  • Calhoun Gallery, Dallas, 1961.
  • Palais des beaux-arts de Bruxelles, septembre-octobre 1961.
  • Suzanne Van Damme - Peintures, manuscrits, Galerie Europe, Paris, 1965.
  • Saks Gallery, Denver, 1969.
  • Galerie Isy Brachot, Bruxelles, 1973.
  • Galerie Maeyaert, Ostende, décembre 1976 - janvier 1977.
  • Galleria Schettini, Milan, 1981.
  • Group 2 Gallery, rue Blanche, Bruxelles, 1990 (Hommage à Suzanne Van Damme), 1992 (Suzanne Van Damme, du réalisme au Surréalisme), 2010.

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Musées et collections publiques[modifier | modifier le code]

Collections privées[modifier | modifier le code]

Contributions bibliophiliques[modifier | modifier le code]

Catalogues[modifier | modifier le code]

Signature de Suzanne Van Damme
  • L'œuvre de Suzanne Van Damme 1920-1945, préface de Marcel Lecomte, Bruxelles, Éditions La Boétie, 1946
  • Trente reproductions de tableaux de Suzanne Van Damme, préface de Paul Fierens, Bruxelles, Éditions La Boétie, 1950
  • Suzanne Van Damme, texte de Roger Bodart, Anvers, De Sikkel, 1953
  • Suzanne Van Damme, texte de Luigi Carluccio, Turin, Galleria d'arte La Bussola, 1959
  • Suzanne Van Damme - Peintures, manuscrits, Paris, Galerie Europe, 1965
  • Suzanne Van Damme, peintures, texte de Henry Bauchau, Bruxelles, Palais des Beaux-Arts, 1967
  • Suzanne Van Damme, texte de Henry Bauchau, Bruxelles, Galerie Isy Brachot, 1973
  • Suzanne Van Damme, textes de Paul Fierens et Marcel Lecomte, Ostende, Galerie Maeyaert, 1976, 1977
  • Suzanne Van Damme, texte de Henry Bauchau, Milan, Galleria Schettini, 1981

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Fonds d'archives[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c New York Art Resources Consortium, Le Surréalisme en 1947, présentation de l'ouvrage
  2. Georges Marlier, "Orientations" - La raison d'être du groupe, Fonds Léon Eeckman/Groupe Nervia
  3. Répertoire des arts du spectacle, Portrait de Suzy Solidor, donation de l'artiste au château Grimaldi
  4. a b c et d Balat Kik-Irpa Belgique, Suzanne Van Damme dans les musées de Belgique
  5. Inventaire Thomas Neirynck, Suzanne Van Damme dans la collection
  6. , Brussels Art Auction, Catalogue de la collection Gustave Van Geluwe, Bruxelles, 20 janvier 2015.
  7. Doris G. Eibl (Université d'Innsbruck), D'un art l'autre : la collaboration interartistique de Paul Colinet et de Suzanne Van Damme dans "Les naturels de l'esprit", communication au 9e Congrès international pour l'étude des rapports entre texte et image, Montréal, 26 août 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]