Suzanne Deriex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Suzanne Deriex, née Suzanne Piguet-Cuendet à Yverdon-les-Bains le , est une écrivain vaudoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

De fréquents séjours dans la famille de sa mère à Riex, l'ont amenée à choisir son nom de plume. Elle fait des études de théologie et de mathématiques à Lausanne et à Bâle. Ses premiers articles paraissent dans le supplément littéraire de La Gazette de Lausanne.

Outre une dizaine de pièces radiophoniques, Suzanne Deriex a publié six romans qui évoquent la solitude de l'amour Corinne, San Domenico ou retracent dans la veine autobiographique l'évolution des mentalités et les mutations d'après-guerre de sa région natale Les sept vies de Louise Croisier née Moraz. Son roman Un arbre de vie, est le premier tome d'une trilogie retraçant l'histoire de sa famille paternelle au travers des événements de la Suisse et de l'Europe. Son roman L'enfant et la mort, dont le narrateur, une petite fille de six ans, affronte et découvre la solitude et la mort, est couronné par le Prix Veillon en 1969.

Suzanne Deriex a été secrétaire de la section romande du PEN-Club au début des années 1970.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]