Susumu Ohno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ohno.

Susumu Ohno (en japonais 大野 乾, おおの すすむ, Ōno Susumu), né le et mort le , est un généticien américain d'origine japonaise qui eut une grande influence en évolution moléculaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Susumu Ohno est né le de parents japonais à Séoul en Corée alors japonaise. Cadet de cinq enfants, il était le fils du ministre de l'Éducation du protectorat japonais de Corée. Sa famille retourna au Japon en 1945 après la guerre. Susumu Ohno épousa Midori Aoyama en 1951. Ils eurent deux fils et une fille.

Sa passion pour les sciences naquit de son amour pour les chevaux. Il obtint son doctorat en science vétérinaire à l'université d'agriculture et de technologie de Tokyo en 1949, puis un second doctorat de l'université d'Hokkaido. En 1951, il travailla en tant que visiteur à l'université de Californie à Los Angeles, puis de 1952 à 1996 au City of Hope Medical Center.

Contributions scientifiques[modifier | modifier le code]

Susumu Ohno développa l'hypothèse que la duplication des gènes joue un rôle majeur au cours de l'évolution dans son livre Evolution by Gene Duplication (1970) [1]. Alors que les recherches qui ont suivi cette hypothèse ont confirmé le rôle essentiel de la duplication génique dans l'évolution moléculaire, l'impact du modèle de préservation des gènes dupliqués par un mécanisme de néofunctionnalisation est encore un sujet de recherche intensif. Dans son ouvrage Evolution by Gene Duplication, il proposa que le génome des vertébrés est le résultat d'une ou plusieurs duplications complètes du génome. Cette hypothèse est appelée l'hypothèse 2R ou bien l'hypothèse de Ohno.

En 1956, il découvrit également que le corps de Barr des noyaux de mammifères femelles correspondait au chromosome X condensé[2]. Finalement, il proposa que les chromosomes X de mammifères sont conservés, hypothèse appelée la loi d'Ohno.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Susumu Ohno, Evolution by gene duplication, Springer-Verlag,
  2. (en) Ohno S, Kaplan WD, Kinosita R, « Formation of the sex chromatin by a single X-chromosome in liver cells of Rattus norvegicus. », Experimental cell research, vol. 18,‎ , p. 415-418 (PMID 14428474)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]