Sushi Shop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sushi Shop
Image illustrative de l'article Sushi Shop

Création 1998
Personnages clés Grégory Marciano (PDG)
Hervé Louis
Adrien de Schompré
Siège social Drapeau de la France Paris Voir et modifier les données sur Wikidata (France)
Effectif 1200
Site web sushishop.eu

Chiffre d’affaires 187 millions d'euros (2016)

Sushi Shop est une chaîne française de restauration rapide japonaise, fondée en 1998.

Présentation[modifier | modifier le code]

L'entreprise est fondée en 1998 par Grégory Marciano et Hervé Louis, rejoints ensuite en 2006 par Adrien de Schompré[1].

Sushi Shop est la première enseigne à avoir proposé des sushi « californiens » en France[réf. nécessaire]. Sushi Shop s'est aussi différencié en proposant la livraison à domicile et la commande en ligne sur Internet et application iPhone. L’enseigne se positionne sur la qualité avec des sushi faits à la demande.[non neutre] Chaque jour en moyenne 20 000 clients sont servis par Sushi Shop qui est leader européen de la livraison de sushi[réf. nécessaire].

Le premier point de vente historique a ouvert rue de Longchamp, à Paris[2]. En 2005, Sushi Shop compte une vingtaine de boutiques à Paris[réf. nécessaire]. L'année suivante, avec l’ouverture à la franchise, le réseau est complété par des ouvertures en province. Sushi Shop développe également son réseau à l'étranger. En 2011, la chaîne est présente en Belgique, au Luxembourg, en Suisse en Italie et en Espagne. En 2012, une boutique est inaugurée à New York, puis Dubaï et Londres en 2013. En novembre 2014, le réseau s’étend en Allemagne avec l’ouverture d’une boutique à Francfort[réf. nécessaire]. A fin 2016, Sushi Shop compte 117 magasins au design moderne et épuré, situés dans des zones très fréquentées, dans 11 pays différents[réf. nécessaire]. Le réseau comprend des succursales et des magasins franchisés. L'enseigne continue son développement en 2017.

La marque Sushi Shop s'associe régulièrement avec des chefs reconnus tels que Cyril Lignac (Carte 2011), Jean-François Piège (Carte 2012), Thierry Marx (Carte 2013)[2],[3], Joël Robuchon (Carte 2014) ou Kei Kobayashi (carte 2017). Sushi Shop a aussi établi des partenariats avec la marque d'orfèvrerie Christofle, le couturier Kenzo Takada, ou encore avec Kravitz Design, studio de design fondé par le chanteur Lenny Kravitz[4], et le top model Kate Moss ou encore l'artiste Brésilien Fernando Togni (Box Brésil 2014).

Entre 2006 et 2010, le chiffre d'affaires progresse de 4,5 à 70 millions d’euros. En 2013, il atteint 148 millions d'euros et Sushi Shop emploi 1200 salariés. Depuis septembre 2011, 25 % du capital de la chaîne est détenu par Naxicap Partners[5].

En 2016, le chiffre d'affaires s'établit à 185 millions d'euros soit une progression de 11 %[6]. La vente à emporter et la livraison représente 85 % du chiffre d'affaires[7]. Sushi Shop reste le leader du secteur en France et continue son développement, tandis que ses principaux rivaux, Planet Sushi et Eat Sushi ont connu des difficultés économiques,, et sachant que le secteur du sushi connait une crise, conséquence de la consommation surestimée ainsi que de la trop forte concurrence[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brigitte Challiol, « Sushi Shop surfe sur la démocratisation des sushis », Les Échos,
  2. a et b Carole Guéchi, « Notre carte évolue sans cesse », Le Parisien,
  3. Francine Rivaud, « Sushi Shop marie bœuf cru et riz nippon », Challenges,
  4. (en) Lorena Blas, « From Clooney to Kravitz, celebrity ad deals are growing », USA Today,
  5. Mathilde de Visseyrias, « Europe : la France, plus grand consommateur de sushis », Le Figaro,
  6. « Sushi Shop remet l’accent sur le Japon », lesechos.fr,‎ (lire en ligne)
  7. « Sushis : la boulette malmenée par la crise », sur La dépêche,
  8. « Plus de miracle pour le marché français du sushi », sur Le Monde,

Liens externes[modifier | modifier le code]