Susan Hanson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Susan Hanson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Présidente
American Association of Geographers
-
Saul B. Cohen (en)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (78 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions

Susan E. Hanson, née le , est une géographe américaine spécialiste du lien entre genre, travail et transport, ainsi que des approches savantes féministes. Elle est professeure émérite à la Graduate School of Geography de l'université Clark.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hanson étudie au Middlebury College (Vermont) de 1960 à 1964 pour son premier cycle universitaire, puis part en tant que Peace Corps au Kenya. Elle réalise ensuite un doctorat à l'Université Northwestern (Illinois) de 1967 à 1973. Entre 1972 et 1980, Hanson est titularisée à l'Université d'État de New York à Buffalo où elle travaille aux départements de géographie et de sociologie. En 1981, elle prend ses fonctions à l’université Clark (Massachusetts), où elle dirige longtemps le département de géographie[1].

En 1991, elle devient la deuxième femme présidente de l'American Association of Geographers, 70 ans après Ellen Churchill Semple en 1921[2],[1].

Elle est également éditrice de quatre revues de géographie : Urban Geography, Economic Geography, The Annals of the Association of American Geographers et The Professional Geographer[3].

Victoria Lawson explique que la carrière de Hanson « est un exemple stimulant d'un collage d'expériences de vie tissées, de recherche de fond, de valeurs féministes et de pratiques professionnelles progressistes »[4]. En 2010, Marianna Pavlovskaya écrit que Hanson « est l'un des universitaires les plus accomplis de la géographie américaine aujourd'hui »[2].

Honneurs et récompenses[modifier | modifier le code]

Hanson reçoit une bourse Guggenheim en 1989[5].

Elle est nommée membre de l'Association américaine pour l'avancement des sciences en 1991[6].

En 1999, elle reçoit la Van Cleef Memorial Medal (en) de la Société américaine de géographie, une médaille décernée aux chercheurs dans le domaine de la géographie urbaine[7].

En 2000, elle devient la première femme géographe à être élue à la fois à l'Académie nationale des sciences et à l'Académie américaine des arts et des sciences[2].

Lors de la conférence de 2008 à Boston de l'Association of American Geographers, trois panels sont consacrés à honorer sa contribution à la discipline, et cinq des articles présentés sont ensuite publiés en 2010 dans un numéro de Gender, Place & Culture: A Journal of Feminist Geography (en) qui lui est consacré[8].

Elle reçoit en 2015 le Stanley Brunn Award for Creativity in Geography de l'American Association of Geographers[3], qui lui décerne également le Lifetime Achievement Honor en 2003[9].

Elle est présidente du comité Transportation Research Board's (en), division de de la National Academies of Sciences, Engineering, and Medicine[10].

Principales publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • (en) Susan Hanson et Genevieve Giuliano, The geography of urban transportation, New York, Guilford Press, (1re éd. 1986) (ISBN 978-1-59385-055-5)
  • (en) Susan Hanson et Geraldine Pratt, Gender, work, and space, London, Routledge, (ISBN 1-59385-055-7)
  • (en) Susan Hanson (ed.), Ten geographic ideas that changed the world, New Brunswick, N.J., Rutgers University Press, (ISBN 0-8135-2356-7)
  • (en) Susan Hanson, Geography, Gender, and the Workaday World, vol. 6, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, coll. « Hettner Lectures », (ISBN 9783515083690)
  • (en) Susan Hanson et Mei-Po Kwan, Transport: Critical Essays in Human Geography, Aldershot, Ashgate, (ISBN 9780754627036)
  • (en) Yuko Aoyama, James T Murphy et Susan Hanson, Key Concepts in Economic Geography, London, Sage, (ISBN 9781847878953)

Articles[modifier | modifier le code]

  • (en) Janice Monk et Susan Hanson, « On not excluding half of the human in human geography », The Professional Geographer, vol. 34, no 1,‎ , p. 11–23 (DOI 10.1111/j.0033-0124.1982.00011.x)
  • (en) Hanson et Pratt, « Reconceptualizing the Links Between Home and Work in Urban Geography », Economic Geography, vol. 64, no 4,‎ , p. 299–321 (DOI 10.2307/144230, JSTOR 144230)
  • (en) Hanson et Pratt, « Job Search and the Occupational Segregation of Women », Annals of the Association of American Geographers, vol. 81, no 2,‎ , p. 229–253 (DOI 10.1111/j.1467-8306.1991.tb01688.x)
  • (en) Pratt et Hanson, « Geography and the construction of difference », Gender, Place & Culture, vol. 1, no 1,‎ , p. 5–29 (DOI 10.1080/09663699408721198)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mechtild Rössler, Dictionnaire universel des Créatrices, Susan Hanson
  2. a b et c (en) Marianna Pavlovskaya, Encyclopedia of Geography, vol. 3, London, Sage, , 1400–1401 p. (ISBN 9781412956970), « Hanson, Susan (1943–) »
  3. a et b (en) « Clark Professor Honored for Creativity in Geography », sur GoLocalWorcester
  4. (en) Victoria Lawson, « Composing our careers: Susan Hanson's contributions to geography and geographers », Gender, Place & Culture, vol. 17, no 1,‎ , p. 49–54 (ISSN 0966-369X et 1360-0524, DOI 10.1080/09663690903522230, lire en ligne, consulté le )
  5. (en) « Susan Hanson », John Simon Guggenheim Memorial Foundation (consulté le )
  6. (en) « SUSAN HANSON », American Association for the Advancement of Science (consulté le )
  7. (en) « Van Cleef Memorial Medal », American Geographical Society (consulté le )
  8. (en) Pavlovskaya, « Honoring Susan Hanson's 45 years in geography », Gender, Place & Culture: A Journal of Feminist Geography|Gender, Place & Culture, vol. 17, no 1,‎ , p. 25–29 (DOI 10.1080/09663690903519780)
  9. (en) « Honors of the American Association of Geographers », American Association of Geographers (consulté le )
  10. (en) « Executive Office | About TRB », www.trb.org (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]