Survivre et vivre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Survivre et vivre
Cadre
But Écologie politique
Zone d’influence France
Canada
États-Unis
Fondation
Fondation
Fondateur Claude Chevalley
Alexandre Grothendieck
Pierre Samuel
Identité
Publication Survivre et vivre
Slogan Mouvement international et interprofessionnel pour notre survie
Dissolution
Dissolution 1975

Survivre, renommé ensuite Survivre et vivre, était un groupe politique fondé le à Montréal par Claude Chevalley, Alexandre Grothendieck et Pierre Samuel, tous trois mathématiciens reconnus. Le groupe est très influencé par le mouvement hippie américain, le pacifisme et l'écologie. D'août 1970 à juin 1975, il publie la revue Survivre... et vivre.

Présentation[modifier | modifier le code]

Son but, comme l'explique Alexandre Grothendieck, est « la lutte pour la survie de l'espèce humaine, et même de la vie tout court, menacée par le déséquilibre écologique croissant causé par une utilisation indiscriminée de la science et de la technologie et par des mécanismes sociaux suicidaires, et menacée également par des conflits militaires liés à la prolifération des appareils militaires et des industries d'armement ». Très visionnaire, le groupe a disparu dans le milieu des années 1970, ses membres se dispersant, ou rejoignant des groupes plus politiquement engagés, voire des revues comme La Gueule ouverte.

Revue[modifier | modifier le code]

La revue paraît d'abord mensuellement à partir d'août 1970, puis annonce un rythme bi-mensuel à partir de juin 1971, et enfin passe à un rythme plus irrégulier jusqu'en juin 1975 pour son ultime numéro 19[1].

  • Survivre, numéro 1, août 1970, 41 pages,
  • Survivre, numéro 2/3, septembre/octobre 1970, 39 pages,
  • Survivre, numéro 4, novembre 1970, 24 pages,
  • Survivre, numéro 5, décembre 1970, 24 pages,
  • Survivre, numéro 6, janvier 1971, 26 pages,
  • Survivre, numéro 7, février-mai 1971, 30 pages,
  • Survivre, numéro 8, juin-juillet 1971, 32 pages, première couverture illustrée,
  • Survivre… et vivre, numéro 9, août-septembre 1971, 39 pages,
  • Survivre… et vivre, numéro 10, octobre-novembre 1971, 41 pages,
  • Survivre… et vivre, numéro 11, mars 1972, 40 pages,
  • Survivre… et vivre, numéro 12, juin 1972, 41 pages,
  • Survivre… et vivre, numéro 13, août-septembre 1972,
  • Survivre… et vivre, numéro 14, octobre-novembre 1972, 48 pages,
  • Survivre… et vivre, numéro 15, janvier-février 1973, 32 pages,
  • Survivre… et vivre, numéro 16, juin 1973, 40 pages,
  • Survivre… et vivre, numéro 17, hiver 1973, 48 pages,
  • Survivre… et vivre, numéro 18, courant 1974,
  • Survivre… et vivre, numéro 19, juin 1975, 36 pages.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Céline Pessis (sous la dir. de Christophe Bonneuil), Les années 1968 et la science : Survivre ... et Vivre, des mathématiciens critiques à l’origine de l’écologisme (Mémoire en sciences sociales, mention Histoire des sciences, technologies et sociétés), EHESS, Centre Alexandre-Koyré, CRHST, , 234 p. (lire en ligne)
  • coordonné par Céline Pessis, Survivre et vivre : Critique de la science, naissance de l’écologie (Sciences sociales, Histoire des sciences, technologies et sociétés), Éditions L’échappée, , 480 p. (ISBN 978-29158307-1-2)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]