Surveillance Detection Unit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Surveillance Detection Unit est un service de renseignements des États-Unis à l'étranger chargée de surveiller le personnel et les propriétés du gouvernement américain par le biais du réseau d’ambassades, missions, consulats ou légations américaines dans le monde, pour détecter la surveillance des terroristes et les dénoncer au service de sécurité du pays hôte.

Mode opératoire[modifier | modifier le code]

Les données recueillies par le SDU sont traitées et classifiées à Washington dans le système informatique Simas (Security Incident Management Analysis System), la banque de données de l'anti-terrorisme américain[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Medien: USA überwachen Norweger in deren Heimat. In: ORF. 4. November 2010, abgerufen am 12. November 2010 (deutsch).
  • Laut Experte „wahrscheinlich. In: ORF. 5. November 2010, abgerufen am 12. November 2010 (deutsch).
  • Hannes Gamillscheg: USA lassen Norweger überwachen. In: Frankfurter Rundschau. 4. November 2010, abgerufen am 12. November 2010 (deutsch).
  • Geheim-Organisation überwacht US-Botschaft. In: Frankfurter Rundschau. 3. Dezember 2010, abgerufen am 3. Dezember 2010 (deutsch).
  • Heidi Gmür: USA unter Spionageverdacht. In: Neue Zürcher Zeitung. 16. Januar 2011, abgerufen am 16. Januar 2011 (deutsch).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les services secrets américains photographient des Européens critiques envers les USA in Horizons et débats, 10 janvier 2011, no 1, p.3