Surface S

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La surface S est la surface située à l'altitude la plus élevée entre 3 000 ft (pieds) AMSL (Above Mean Sea Level, niveau de la mer) et 1 000 ft AGL (Above Ground Level, au-dessus du niveau du sol). La surface S détermine l'altitude où s'appliquent des minima différents pour le vol VMC (conditions de vol à vue) en espace aérien non contrôlé français :

  • au-dessus de la surface S :
- distance avec les nuages : 1 500 m en horizontal, 300 m en vertical
- visibilité horizontale : 5 km (8 km à ou au-dessus du FL 100)
  • en dessous de la surface S :
- hors des nuages
- visibilité horizontale : 1 500 m ou 30 secondes de vol (la plus élevée des deux)

La surface S est une notion non définie sous ce terme dans la réglementation aéronautique, mais qui est enseignée et utilisée couramment.

Depuis le , cette surface n'est plus la limite pour le calage altimétrique au QNH ou en niveau de vol en espace aérien non contrôlé. Il s'agit désormais du niveau correspondant à 3 000 pieds au-dessus du niveau du sol ou de l'eau, qui délimite des règles différentes du calage altimétrique (vol au QNH local en dessous, en niveau de vol au-dessus, en appliquant le cas échéant la règle semi-circulaire, etc.)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]