Surdas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Surdas, ou Sour-Dâs, né en 1528 ou 1529, est un bhagat, un dévot à la voie de la prière, au bhakti, un de ceux dont un écrit a été compilé comme hymne dans le livre saint des sikhs, le Guru Granth Sahib (page 1253)[1].


Surdas, de son vrai nom Madan Mohan, est un brahman issu d'une famille de haut-rang. Il apprit la poésie et la musique très tôt; il fut vite reconnu dans ses arts.

Il fut gouverneur de la province de Sandila durant le règne de l'empereur Akbar le Grand. Il abandonna sa tâche pour vivre avec des hommes pieux. Il est mort à Varanasi[2].


Il existe un autre Surdas, aveugle, d'après certains historiens[3], d'autres disent que Surdas le bhagat et l'aveugle ne sont qu'un[4]. Celui-ci est célèbre pour avoir écrit de nombreuses prières à Lord Krishna. L'histoire raconte qu'il a composé cent milles chansons; son opus majeur se dénomme Sur Sagar qui se traduit par: Océan de mélodies.

Traduction[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. A Popular dictionnary of Sikhism de W. Owen Cole et Piara Singh Sambhi, édition Curzon, pages 151, ISBN 0700710485
  2. The Encyclopaedia of Sikhism dirigée par Harbans Singh, tome IV, page 288, ISBN 817380530X
  3. Ibid
  4. Voir Surdas dans SikhiWiki l'encyclopédie sikhe en anglais.