Police de la Cour suprême des États-Unis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les États-Unis image illustrant la police ou la gendarmerie
Cet article est une ébauche concernant les États-Unis et la police ou la gendarmerie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La police de la Cour suprême des États-Unis (Supreme Court of the United States Police ou SCOTUS Police) est une petite agence fédérale de police dont la mission est d'assurer la protection du bâtiment de la Cour suprême, des membres de la Cour, de ses employés et ses invités ou visiteurs.

Elle fut créée en 1935 avec pour charge de protéger le bâtiment nouvellement construit à Washington DC pour abriter la Cour suprême. Avant cette construction, la cour siégeait dans le Capitole, non loin de là. L'effectif d'origine comprenait 33 officiers de police, issus des rangs de la police du Capitole.

Les unités de la police de la cour suprême comprennent :

  • une police en uniforme ;
  • des services de protection ;
  • une unité d'évaluation des menaces ;
  • une unité d'enquête ;
  • une garde d'honneur ;
  • une défense contre les explosifs et produits dangereux.

Elle est dirigée par le Marshal de la Cour suprême.

Les officiers de police de la SCOTUS sont entrainés au Federal Law Enforcement Training Center de Georgie.

Les US Marshals leur prêtent main forte pour la protection des juges de la Cour suprême[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Eric Lichtblau, « U.S. Marshals Are at Scene of Scalia’s Death, Spokeswoman Says », The New York Times,‎ (lire en ligne)