Supplemental Nutrition Assistance Program

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Supplemental Nutrition Assistance Program

Le Supplemental Nutrition Assistance Program (SNAP, « Programme d'aide supplémentaire à la nutrition ») est un programme alimentaire fédéral des États-Unis. Historiquement et communément connu comme le Food Stamp Program (« Programme de bons alimentaires »), il fournit une assistance aux personnes et familles à faible ou aucun revenu vivant dans le pays. Bien que le programme soit géré par le Département de l'Agriculture des États-Unis, il est distribué localement par les différents États américains.

Démographie[modifier | modifier le code]

En avril 2011, ce programme concernait 46 millions d'Américains, soit 15 % de la population[1]. Le nombre d'Américains qui bénéficient de ce programme a atteint 44 millions en mai 2011, le plus élevé depuis que le programme a été mis en place en 1939 (c'est aussi le 37e mois de suite que ce nombre augmente)[2]. À Washington, D.C. et au Mississippi, plus d'un cinquième des habitants reçoit des bons alimentaires[3]. En juin 2009, le montant mensuel moyen était de 133,12 $US par personne[4]. À la fin de novembre 2009, un adulte sur huit et un enfant sur quatre[5] profitaient des bons alimentaires et le nombre de bénéficiaires augmentait au rythme moyen de 20 000 personnes par jour[6]. Les participants doivent avoir un revenu de quasi-pauvreté (selon des critères établis par le gouvernement fédéral américain) pour recevoir des bons[7]. Pour 2013, près de 48 millions d'américains bénéficieront de l'aide alimentaire SNAP, ce qui représente 15,2 % de la population[8], sans compter que l'état du Kansas annonce au mois de septembre vouloir rayer des listes 20 000 personnes, d'autres états devraient suivre.

En 2016, 1 million d'Américains cesseront de recevoir des coupons alimentaires au cours de cette année commençant aujourd'hui 01/04, la conséquence d'un mandat de travail qui a été rétabli dans 22 États en attendant que l'économie américaine s'améliore.

Pour l'année fiscale 2017, le programme comprend 42 609 852 bénéficiaires (soit 21 053 256 ménages) coûtant en tout un peu plus de 37,27 milliards de dollars (en moyenne 125 $ par personne et 253 $ par foyer bénéficiaire)[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Près de 46 millions d'Américains vivent grâce à des bons alimentaires », Le Monde, (consulté le 6 août 2011).
  2. SNAP Monthly Data
  3. 43 Million Americans Now Receiving Food Stamps, a 14% Increase , Democracy Now!, 3 février 2011
  4. Roberta Rampton, « Food stamp list soars past 35 million: USDA », Reuters,‎ (lire en ligne).
  5. (en) « Food Stamp Record as Economy Drags - Record 40 Million on Assistance », National Ledger, (consulté le 9 août 2010).
  6. DeParle, Jason and Robert Gebeloff, « Food Stamp Use Soars, and Stigma Fades », NYTimes.com,‎ (lire en ligne).
  7. "Food stamp use in U.S. at record pace as jobs vanish", International Herald Tribune, 31 mars 2008. (Inscription obligatoire en mai 2009)
  8. [1]
  9. Chiffres officiels arrêtés au 7 juillet 2017, fns.usda.gov.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]