Superleague Formula saison 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Superleague Formula 2011
Généralités
Sport Course automobile
Édition 4e
Nombre de manches 12
Site web officiel

Navigation

La saison 2011 de la Superleague Formula est la quatrième saison de ce championnat de course automobile sur circuit qui met en concurrence des monoplaces aux couleurs des clubs de football.

Après l'annulation des épreuves russes et brésiliennes durant l'été, les épreuves chinoises (Pékin et Shanghai) et coréenne (Seoul) sont elles aussi annulées par manque d'accord avec les organisateurs des courses. La finale prévue en Nouvelle-Zélande n'a pas lieu non plus faute de sponsors[1].

Engagés[modifier | modifier le code]

Club Écurie No Pilote Courses
Drapeau : Belgique Belgique – R.S.C. Anderlecht[2] Drapeau : Belgique Azerti-Motorsport 1 Drapeau : Suisse Neel Jani[3] Tous
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas – PSV Eindhoven[4] 2 Drapeau : Pays-Bas Yelmer Buurman[5] Tous
Drapeau : France France – Girondins de Bordeaux[6] 3 Drapeau : France Tristan Gommendy[7] Tous
Drapeau : République tchèque République tchèque – AC Sparta Prague[8] Drapeau : Royaume-Uni Atech Reid Grand Prix[9],[10] 4 Drapeau : République tchèque Filip Salaquarda[11] Tous
Drapeau : Luxembourg Luxembourg 5 Drapeau : Belgique Frédéric Vervisch Tous
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[8] 6 Drapeau : Nouvelle-Zélande Earl Bamber[7] 1
Drapeau : Nouvelle-Zélande Chris Van der Drift 2
Drapeau : Japon Japon[7] 7 Drapeau : Royaume-Uni Duncan Tappy[7] 1
Drapeau : Pays-Bas Robert Doornbos[5] 2
Drapeau : Pays-Bas Pays Bas[5] 8 1
Drapeau : Russie Russie 17 Drapeau : Russie Mikhail Aleshin 2
Drapeau : Espagne Espagne – Atlético de Madrid[7] Drapeau : Espagne EmiliodeVillota Motorsport[7] 9 Drapeau : Espagne María de Villota[7] 1
Drapeau : Espagne Andy Soucek[7] 2
Drapeau : Turquie Turquie – Galatasaray S.K.[7] 10 1
Drapeau : Royaume-Uni Duncan Tappy[7] 2
Drapeau : République populaire de Chine Chine[8] 11 Drapeau : République populaire de Chine Ho-Pin Tung[7] 1
Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 19 Drapeau : Allemagne Max Wissel 2
Drapeau : Brésil Brésil[7] Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing[12] 14 Drapeau : Brésil Antônio Pizzonia[13] Tous
Drapeau : Australie Australie 24 Drapeau : Australie John Martin[12] Tous
Drapeau : Angleterre Royaume-Uni 31 Drapeau : Royaume-Uni Craig Dolby[12] Tous

Calendrier 2011[modifier | modifier le code]

  • Samedi : essais libres et qualification
  • Dimanche : deux courses (avec inversion de la grille pour la deuxième course)
  • Une troisième course, sur 5 tours, est disputée avec les six meilleurs des deux courses précédentes pour trouver le "vainqueur du week-end".
  • Durée de la course : environ 40 minutes
Manche Circuit Course Vainqueur Pole position Meilleur tour
en course
Club Pilote Écurie
1re Drapeau : Pays-Bas Assen
4 et 5 juin 2011
(circuit de 4,555 km)
1 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas – PSV Eindhoven Drapeau : Pays-Bas Yelmer Buurman Drapeau : Belgique Azerti-Motorsport Drapeau : France Tristan Gommendy Drapeau : France Tristan Gommendy
2 Drapeau : Japon Japon Drapeau : Royaume-Uni Duncan Tappy Drapeau : Royaume-Uni Atech Drapeau : République tchèque Filip Salaquarda
Super Finale Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Drapeau : Royaume-Uni Craig Dolby Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing
2e Drapeau : Belgique Zolder
16 et 17 juillet 2011
(circuit de 3,977 km)
1 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Drapeau : Royaume-Uni Craig Dolby Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing Drapeau : Royaume-Uni Craig Dolby Drapeau : Nouvelle-Zélande Chris Van der Drift
2 Drapeau : Australie Australie Drapeau : Australie John Martin Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing Drapeau : Australie John Martin
Super Finale Drapeau : Luxembourg Luxembourg Drapeau : Belgique Frédéric Vervisch Drapeau : Royaume-Uni Atech Reid Grand Prix

Classement[modifier | modifier le code]

Pos Club Pilote Total Drapeau : Pays-Bas Drapeau : Belgique
C1 C2 S C1 C2 S
1er Drapeau : Australie Australie Drapeau : Australie John Martin 158 29 45 3 26 50 5
2e Drapeau : Japon Japon Drapeau : Royaume-Uni Duncan Tappy 136 26 50 1 32 26 1
3e Drapeau : Luxembourg Luxembourg Drapeau : Belgique Frédéric Vervisch 134 40 12 - 40 36 6
4e Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas – PSV Eindhoven Drapeau : Pays-Bas Yelmer Buurman 130 50 18 4 29 29 -
5e Drapeau : Belgique Belgique – R.S.C. Anderlecht Drapeau : Suisse Neel Jani 125 36 20 - 45 20 4
6e Drapeau : Angleterre Angleterre Drapeau : Royaume-Uni Craig Dolby 124 45 23 6 50 - -
  • En gras : pole position
  • * : meilleur tour
  • NP : non partant, DSQ : disqualifié, EX : exclu

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Superleague, Trois courses annulées www.lequipe.fr
  2. (en) « Superleague Formula ook in 2011 naar Zolder », autosport.be, MDS Consult BVBA,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Jamie O'Leary, « Jani gets Anderlecht drive », autosport.com, Haymarket Publications,‎ (lire en ligne)
  4. (nl) Erwin Blatter, « PSV verlengt verbintenis met Superleague Formula », ED, Wegener NieuwsMedia,‎ (lire en ligne)
  5. a, b et c (en) « Buurman returns for Superleague Formula World Cup action », superleagueformula.com, Superleague Formula,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Interview Wim Coekelbergs (Azerti Team – Superleague Formula) », autosport.be, MDS Consult BVBA,‎ (lire en ligne)
  7. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l (en) « Superleague Formula Nations Cup announces full line-up », superleagueformula.com, Superleague Formula,‎ (lire en ligne)
  8. a, b et c (en) Matthé IJzerman, « Superleague ondergaat een gedaantewisseling », Autosport NL, Fast Company,‎ (lire en ligne)
  9. (en) Rhodri Evans, « WAG supports motorsport team’s relocation », Wales Online, Media Wales Ltd.,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « Atech GP and Atech Reid combine forces », Motorsport.com, GMM,‎ (lire en ligne)
  11. (en) « Salaquarda joins Superleague Formula for 2011 », GPUpdate.net, GPUpdate,‎ (lire en ligne)
  12. a, b et c (en) « Superleague Formula unveils first four drivers for 2011 », superleagueformula.com, Superleague Formula,‎ (lire en ligne)
  13. (en) « Pizzonia vai defender o Corinthians na Superleague Formula », Terra Networks, Telefónica,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]