Superfétation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Superfécondation.

La superfétation est l'implantation d'une nouvelle grossesse dans un utérus qui contient déjà une grossesse en développement[1],[2]. Extrêmement rare chez l'homme[2],[3],[4], quelques cas ont été médiatisés : l'un en Arkansas en 2009[5], un autre en Australie en 2015[6], un troisième en Californie en 2016[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Émile Littré attribue le traité De la superfétation au médecin naturaliste Léophanès[8],[9].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « superfétation », sur dictionnaire.academie-medecine.fr (consulté le 11 mai 2015)
  2. a et b (en) Soudre G, Guettier X, Marpeau L, Larue L, Jault T, Barrat J, « In utero early suspicion of superfetation by ultrasound examination: a case report », Ultrasound Obstet Gynecol, vol. 2, no 1,‎ , p. 51-4. (PMID 12797008, DOI 10.1046/j.1469-0705.1992.02010051.x, lire en ligne [PDF]) modifier
  3. Pape O, Winer N, Paumier A, Philippe HJ, Flatrès B, Boog G, « Superfœtation : à propos d’un cas et revue de la littérature [Superfetation: case report and review of the literature] », J Gynecol Obstet Biol Reprod (Paris), vol. 37, no 8,‎ , p. 791-5. (PMID 18667283, DOI 10.1016/j.jgyn.2008.06.004, lire en ligne [html]) modifier
  4. (en) Tarín JJ, García-Pérez MA, Hermenegildo C, Cano A, « Unpredicted ovulations and conceptions during early pregnancy: an explanatory mechanism of human superfetation », Reprod Fertil Dev, vol. 25, no 7,‎ , p. 1012-9. (PMID 23043772, DOI 10.1071/RD12238, résumé) modifier
  5. (en) Miranda Hitti, « Pregnant Woman Pregnant Again? Maybe not : Arkansas Woman's Superfetation Pregnancy Is Possible but Unlikely, Expert Says », sur www.webmd.com, (consulté le 11 mai 2015)
  6. « Enceinte, elle tombe enceinte », 20 Minutes,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « I rented out my womb and they almost took my own son (J'ai loué mon utérus et ils ont presque pris mon propre fils) », New York Post, (consulté le 28 octobre 2017)
  8. Hippocrates et Emile Littré, Oeuvres complètes ¬d'¬Hippocrate: 1, Bailliere, (lire en ligne)
  9. Lefebvre & Pellegrin 2015, p. 1682.

Sur les autres projets Wikimedia :