Supercroisière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le F-22 Raptor (ici en phase de postcombustion) est un exemple d'avion de chasse avec la capacité de supercroisière.
Le Concorde voyageait la plupart du temps en vitesse supersonique au dessus de l'Atlantique.

La supercroisière est la capacité d'un aéronef civil ou militaire à atteindre et à maintenir une vitesse de croisière supersonique sans avoir recours à la postcombustion, qui est très inefficace et engendre une énorme pollution sonore. La plupart des avions militaires ne sont pas capable de maintenir une vitesse supersonique continue, uniquement en de courtes accélérations (souvent par postcombustion) pendant un vol sous la vitesse super-sonique.

Un avion tel le SR-71 Blackbird a été spécifiquement construit pour rester à une vitesse super-sonique avec la postcombustion activée. En effet, le moteur de cet avion (conçu pour voler à Mach 3.5 et 80 000 pieds) est un hybride entre un turboréacteur et un statoréacteur.

Le plus célèbre exemple d'avion utilisant la supercroisière était le Concorde. Par son long service commercial, le Concorde a le record du temps passé en supercroisière ; il a passé plus de temps en supercroisière que tous les autres avions combinés.

Avions avec capacité supercroisière[modifier | modifier le code]

En service :

Anciennement en service :

Prototypes/expérimentaux :

Civil :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « A Totally Superior Product », Gripen News,‎ , p. 2 (lire en ligne [PDF])
  2. (en) « Gripen Supercruises » (consulté le 4 décembre 2009)
  3. « Powerplant », ConcordeSST—describes full cycle of Concorde's engine from takeoff to touchdown, including the turning off of reheat to begin supercruise at Mach 1.7.