Suojelupoliisi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le renseignement image illustrant la Finlande
Cet article est une ébauche concernant le renseignement et la Finlande.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Suojelupoliisi
Suojelupoliisi
Siège de la Supo à Helsinki
Siège de la Supo à Helsinki

Création 1949
Siège Helsinki, Drapeau de la Finlande Finlande
Coordonnées 60° 09′ 43″ N, 24° 56′ 27″ E
Employés 220
Ministre responsable Anne Holmlund
Direction Ilkka Salmi
Site web http://www.supo.fi/
Géolocalisation du siège

Géolocalisation sur la carte : Finlande

(Voir situation sur carte : Finlande)
Suojelupoliisi
Précédent Etsivä keskuspoliisi

La Suojelupoliisi (en français : Police de protection, en suédois : Skyddspolisen, en anglais : Finnish Security Intelligence Service[1], en abrégé « Supo ») est le service de sécurité nationale finlandais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle a été fondée en 1949, succédant à la Valtiollinen poliisi (« police gouvernementale »), plus connue sous le nom de Valpo. C’est un service de police dont la mission est de prévenir les menaces à la sécurité et la souveraineté du pays : contre-terrorisme, contre-espionnage, lutte contre le crime organisé, espionnage économique et industriel[2] . Son siège est à Helsinki.

Organisation[modifier | modifier le code]

Directeurs généraux[modifier | modifier le code]

Personnel et budget[modifier | modifier le code]

Année Budget
(millions €)
Réf.
2001 11
2007 14
2009 16 [2]
2012 18 [3]
2015 21,3 [3]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fi) Simola, Matti, Ratakatu 12. Suojelupoliisi 1949-2009, Helsinki, WSOY, (ISBN 978-951-0-35243-4)
  • (fi) Kullberg, Anssi, Koira joka ei haukkunut. Miksi ja miten Suomi on välttynyt terroristien toiminnan leviämiseltä?, Helsinki, WSOY, (ISBN 978-951-0-38577-7)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) Tuomo Pietiläinen, « Supo muutti kansainvälisen nimensä tiedustelupalveluksi », Helsingin Sanomat,‎ (consulté le 27 août 2010)
  2. a et b (fi) « Présentation de Supo », Supo.f (consulté le 10 mai 2016)
  3. a et b (fi) « Supo 2015 -vuosikirja », SUOJELUPOLIISI,‎ (consulté le 10 mai 2016), p. 28

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]