Sunstroke (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sunstroke.
Sunstroke
Titre original Солнечный удар
Solnechnyy udar
Réalisation Nikita Mikhalkov
Scénario Alexandre Adabachyan
Nikita Mikhalkov
Vladimir Moiseenko
Pays d’origine Drapeau de la Russie Russie
Genre Dramatique
Durée 175 minutes
Sortie 2014

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Sunstroke (en russe : Солнечный удар, Solnechnyy udar, en français Coup de soleil) est un film dramatique russe réalisé par Nikita Mikhalkov et sorti en 2014.

L'action se déroule en Russie pendant la Terreur rouge en 1920 et sous l'époque tsariste, en 1907. Le scénario est vaguement basé sur la nouvelle Coup de soleil (Sunstroke en traduction anglaise) et le journal intime Jours maudits (Cursed Days (en)) du prix Nobel russe de littérature Ivan Bounine.

Le film est sélectionné comme entrée russe pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère à la 88e cérémonie des Oscars[1] mais ne fut pas retenu parmi les cinq films nommés.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Novembre 1920, sombre et humide, une armée tsariste se rend aux soviets dans le sud de la Russie, les officiers parqués attendent leur sort, tuent le temps. Le capitaine se rappelle l'été 1907, un voyage en bateau sur la Volga ensoleillée. Jeune officier, il était tombé follement amoureux d'une belle jeune femme, qui disparaît comme elle est apparue. L'action se déroule entre les officiers perdus, les passagers du bateau, les jours sombres, le soleil de juillet, le commissaire rêveur de la Tchéka, la belle jeune femme et la commissaire exaltée, le capitaine cassé et son passé de lieutenant émerveillé, le bateau blanc sur la Volga et la péniche rouillée... Le jeu de contraires est joyeusement académique, la touche magique de Nikita Mikhalkov fait que les 2h50 passent comme par enchantement. Et puis beaucoup de clins d'œil, Nikita Mikhalkov s'amuse beaucoup. Celui au Cuirassé Potemkine est délicieux. La fin est un peu attendue, un peu convenue, un peu amère, mélancolie russe.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Nick Holdsworth, « Oscars: Russia Nominates 'Sunstroke' for Foreign-Language Category », The Hollywood Reporter, (consulté le 16 octobre 2015)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]