Suniaire Ier de Barcelone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une personnalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Suniaire Ier de Barcelone (Suniario I de Barcelona en castillan ; Sunyer I de Barcelona en catalan) né vers 890 - mort le , fils de Guifred le Velu, fut comte de Barcelone, Gérone et Osona de 911 à 948, succédant à son frère Guifred II Borrell.

Biographie[modifier | modifier le code]

Suniaire fut excommunié par décision du concile local de Port pour être à l'origine de nominations ecclésiastique que l'Église ne reconnaissait pas[HL Tome III 1]. Cette excommunication sera levée lors d'un autre concile local à Saint-Vincent de Jonquières[FPMP1 1].

En 942-943, Suniaire dut affronter les Hongrois qui avaient pénétré jusque dans la région de Lérida[1].

Descendance[modifier | modifier le code]

Après une première union avec Aimilda (ou "Eimildis", vraisemblablement apparentée aux comtes et vicomtes de Gévaudan), il n'eut pas d'héritier mâle.

Il se remaria en 925 avec Richilde, fille d'Ermengaud de Rouergue.

On lui connait au moins cinq enfants potentiels :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. José María Font Rius, Comissió del Mil·lenari del Naixement Polític de Catalunya, Procés d'independència de Catalunya (ss. VIII-XI): la fita del 988, Com. de Milḷenari del Naixement Polític de Catalunya, 1989, p. 99.
  1. Livre XI - XXXVI. — Premier concile de Port, dans la Septimanie. p.33
  • M.H. Fisquet, La France Pontificale, Histoire chronologique et biographique des Archevêques et évêques de tous les diocèses de France : Montpellier, 1re partie, Paris, Repos,‎ , 592 p. (lire en ligne)
  1. p.48

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]