Sung Jae-ki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Sung, précède le nom personnel.
image illustrant la Corée du Sud
Cet article est une ébauche concernant la Corée du Sud.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sung Jae-ki
Hangeul 성재기
Hanja 成在基
Romanisation révisée Seong Jae-gi
McCune-Reischauer Sŏng Jaegi

Sung Jae-ki (hangul:성재기, hanja:成在基), né le 11 septembre 1967 à Daegu et mort le 26 juillet 2013 à Séoul, est un militant masculiniste, anti-féministe et libéralisme penseur de sud-coréen. Son pseudonyme était Simheon (심헌, 審軒, 心軒), Cheongjuk(청죽 淸竹), Prénom social était Imsung(임성, 臨聖).

Il était le dirigeant de l'organisation Homme de Corée (남성연대 男性連帶)[1], un groupe promouvant les droits des hommes, qu'il avait fondé en 2008. Le 26 juillet 2013, il s'est jeté du pont de Mapo à Séoul[2], en présence d'un caméraman de KBS pour attirer l'attention sur les revendications de son mouvement et obtenir plus de soutiens financiers. Son corps a été retrouvé trois jours plus tard et cette action a lancé un débat sur l'éthique des journalistes[3]'[4]'[5].

Il était marié à Park Eun-gyong, un médecin, et avait deux filles.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Body of Sung Jae-gi found in Han River The Korea Herald 2013.07.29
  2. (en) An antifeminist's death Koreatimes 2014.07.29
  3. (ko) 그는 왜 여성부 폐지에 '목숨'을 걸었나? Moneytoday
  4. (ko) 여성부 디도스 공격 10대 알고 보니 남성연대 前 회원 주간동아
  5. (ko) [속보 '투신 예고' 성재기 남성연대 대표 시신 발견]