Sundhoffen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sundhoffen
La mairie
La mairie
Blason de Sundhoffen
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Haut-Rhin
Arrondissement Colmar-Ribeauvillé
Canton Andolsheim
Intercommunalité C.A.C.
Maire
Mandat
Jean-Marc Schuller
2014-2020
Code postal 68280
Code commune 68331
Démographie
Population
municipale
1 928 hab. (2012)
Densité 151 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 02′ 39″ N 7° 24′ 51″ E / 48.0442, 7.414248° 02′ 39″ Nord 7° 24′ 51″ Est / 48.0442, 7.4142  
Altitude Min. 189 m – Max. 194 m
Superficie 12,75 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte administrative du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Sundhoffen

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Sundhoffen

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sundhoffen

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sundhoffen

Sundhoffen est une commune française située dans le département du Haut-Rhin, en région Alsace.

Ses habitants s'appellent les Sundhoviens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située à 5,6 km de Colmar entre la forêt du Neuland et la forêt du Kastenwald, la commune est traversée par l'Ill.

Le village est marqué par une forte activité agricole (céréales, vigne, vergers) et l'élevage (bovins, porcins). L'artisanat est également important.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première trace écrite du nom de la commune apparaît en 768 sous le nom de Suntof (sunt : sud et hof : ferme). Le village, avant 1324, appartenait aux seigneurs de Horbourg avant de passer aux mains des comtes de Wurtemberg, qui y introduisirent la Réforme en 1538. Le culte catholique est réimplanté de force en 1685-86 par Louvois. Malgré cela, la majorité de la population est restée protestante jusque dans les années 1970 où furent construits les premiers lotissements.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Sundhoffen

Les armes de Sundhoffen se blasonnent ainsi :
« De gueules au soc de charrue d'argent posé en pal, la pointe haute. »[1]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
décembre 1918- décembre 1919 Georges Kopp
décembre 1919- mai 1925 Eugène Michel Haag
mai 1925- mars 1926 Jean Zimmerlin
mars 1926- 1941 Mathias Schaeffer
(démissionne à l'annexion)
1941- février 1945 Émile Haag bürgermeister
février 1945- octobre 1945 Sigismond Kopp
octobre 1945- octobre 1947 Charles Zaeh
octobre 1947- mars 1965 Eugène Schreck
mars 1965- mars 1989 Jean Sick
mars 1989-en cours Jean-Marc Schuller DVD

Artisanat[modifier | modifier le code]

La commune compte de nombreux artisans, tels qu'un boulanger, un glacier, et deux boucheries (un des seuls villages alsaciens dans ce cas).

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 1 928 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
876 861 1 014 1 182 1 175 1 278 1 234 1 258 1 222
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
1 158 1 101 1 062 1 033 1 017 1 042 1 027 1 009 933
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
880 900 861 823 839 831 789 776 800
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2012
812 872 1 299 1 670 1 756 1 911 1 935 1 942 1 928
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Joseph.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Un monument commémoratif a été édifié près de la départementale entre Colmar et Ste-Croix en Plaine.

Les bus Trace[modifier | modifier le code]

Cette commune est desservie par les lignes et arrêts suivants :

Parcours Arrêts dans la commune
9 Sundhoffen Centre – Horbourg-Wihr Place du 1er Février - Fortschwihr Etangs Sundhoffen Gare, Muguets, Sundhoffen Centre, Sundhoffen Alpes
23 Sundhoffen ZA/Centre – Gare – Théâtre Sundhoffen ZA, Sundhoffen Gare, Muguets, Sundhoffen Alpes, Sundhoffen Centre

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives Départementales du Haut-Rhin
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2012.
  4. Bernard Vogler, « Liste de localités ayant de nos jours une église simultanée », in Antoine Pfeiffer (dir.), Protestants d'Alsace et de Moselle : lieux de mémoire et de vie, SAEP, Ingersheim ; Oberlin, Strasbourg, 2006, p. 298 (ISBN 2-7372-0812-2)


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :