Liste des monarques du Maroc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sultan du Maroc)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article général Pour un article plus général, voir roi du Maroc.

Liste des monarques du Maroc.

Dynastie idrisside (789-974)[modifier | modifier le code]

789 : fondation du premier État marocain par Idris Ier[1],[2]

Dynastie almoravide (v.1060-1147)[modifier | modifier le code]

De « al-Murabitun », « gens du Ribat » (camp, forteresse) ; dynastie issue des Berbères Sanhajas

Dynastie almohade (1145-1248)[modifier | modifier le code]

Dynastie issue des Berbères Masmoudas, fonde un émirat à Tinmel vers 1120 avant de lancer une offensive contre les Almoravides en 1145, finissant par renverser ces derniers en 1147

(a) : règne sur le Sud du Maroc seulement

Dynastie mérinide (1244-1465)[modifier | modifier le code]

Dynastie issue des Berbères zenatas, anciennement au service des Almohades, se rend maître d'un fief au nord du Maroc en 1215 avant de lancer une rébellion contre ces derniers en 1244 les cantonnant à la seule région de Marrakech. Elle élimine définitivement les Almohades et entre à Marrakech en 1269.

Dynastie idrisside, branche des Joutey (1465-1472)[modifier | modifier le code]

Dynastie wattasside (1472-1554)[modifier | modifier le code]

Dynastie liée aux Mérinides dont elle est parfois considérée comme une branche

Dynastie saadienne (1554-1659)[modifier | modifier le code]

Dynastie chérifienne, se proclame prince de Tagmadert à partir de 1509, reçoit le soutien des tribus du Souss en 1511 et de Marrakech en 1524 et cesse de reconnaître l'autorité centrale wattaside dès 1528. Elle lance un mouvement de résistance contre la pénétration portugaise et les chasse de la plupart des territoires contrôlés en 1541, puis renverse les sultans Wattassides en 1554 à la suite d'une guerre qui dure près de 7 ans.

1603–1628: Guerres de succession (la branche principale est proche de l'Espagne et les dissidents des Ottomans

Souverains saadiens de Marrakech (branche principale)

Souverains saadiens de Fes (branche dissidente)

1627–1659: Royaume réunifié

Mouvement dilaïte (1659-1663)[modifier | modifier le code]

Dynastie alaouite (1666-présent)[modifier | modifier le code]

Dynastie chérifienne, se proclame prince du Tafilalet à partir de 1631, alors que le Maroc est morcelé à la suite de la guerre civile qui suit la mort du sultan saadien Ahmed al-Mansur. Moulay Rachid, proclamé sultan à Fès en 1666, lance une campagne pour la réunification du Maroc, qu'il achève en 1669.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "tradition (...) reaches back to the origins of the modern Moroccan state in the ninth century Idrisid dynasty which founded the venerable city of. Fes", G Joffe, Morocco: Monarchy, legitimacy and succession, in : Third World Quarterly, 1988
  2. "The Idrisids, the founder dynasty of Fas and, ideally at least, of the modern Moroccan state (...)", Moroccan dynastic shurfa’‐hood in two historical contexts: idrisid cult and ‘Alawid power in : The Journal of North African Studies Volume 6, Issue 2, 2001 [1]