Sulfate de cobalt(II)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sulfate de cobalt(II)
Sulfate de cobalt(II)
Identification
Nom IUPAC sulfate de cobalt (II)
No CAS 10124-43-3
No EINECS 233-334-2
PubChem 24965
SMILES
InChI
Apparence Cristaux rougeâtre
Propriétés chimiques
Formule brute CoO4SCoSO4
Masse molaire[1] 154,996 ± 0,006 g/mol
Co 38,02 %, O 41,29 %, S 20,69 %,
Propriétés physiques
fusion 735 °C
Solubilité 383 g·l-1 à 20 °C
Masse volumique 3,71 g·cm-3
Précautions
Directive 67/548/EEC
Toxique
T
Irritant
Xi
Dangereux pour l’environnement
N


NFPA 704

Symbole NFPA 704

 
SGH
SGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
H302, H317, H334, H341, H350, H360F, H410,
Écotoxicologie
DL50 0,424 g·kg-1
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le sulfate de cobalt(II) est un composé inorganique de formule CoSO4.C'est le sel de cobalt bivalent de l'acide sulfurique. Les formes les plus communes de ce composé sont ses formes hydratées CoSO4.7H2O et CoSO4.H2O. Le sulfate de cobalt et ses formes hydratées font partie des sels de cobalt les plus courant.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Le sulfate de cobalt se présente sous forme de cristaux monoclinique rouge. Il fond aux alentours de 100 °C et devient anhydre à 250 °C. Il est particulièrement soluble dans le méthanol, il est également soluble dans l'eau et légèrement dans l'éthanol[2].

Synthèse[modifier | modifier le code]

Le sulfate de cobalt peut être obtenu à partir de plusieurs réactifs : le cobalt métallique, l'oxyde de cobalt(II), l'hydroxyde de cobalt(II) et le carbonate de cobalt(II).

\mathrm{Co\ +\ H_2SO_4\longrightarrow\ CoSO_4\ +\ H_2}
\mathrm{CoO\ +\ H_2SO_4\longrightarrow\ CoSO_4\ +\ H_2O}
\mathrm{Co(OH)_2\ +\ H_2SO_4\longrightarrow\ CoSO_4\ +\ 2\ H_2O}
\mathrm{CoCO_3\ +\ H_2SO_4\longrightarrow\ CoSO_4\ +\ H_2O\ +\ CO_2}

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le sulfate de cobalt sert à la création de pigments ainsi qu'à la synthèse d'autres sels de cobalt. Les pigments obtenus sont utilisés pour décorer les porcelaines et les verres. Le composé est également utilisé dans les piles électriques, la galvanoplastie, l'encre invisible et comme additif pour la nourriture animale[2],[3].

Impact sur la santé[modifier | modifier le code]

Le sulfate de cobalt est toxique et il a été prouvé sur des souris qu'il était faiblement cancérogène par inhalation. Il a également été démontré sur des salmonelles que le composé est mutagène[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a et b (en)John D. Donaldson, Detmar Beyersmann "Cobalt and Cobalt Compounds" in Ullmann's Encyclopedia of Industrial Chemistry 2005, Wiley-VCH, Weinheim. DOI:10.1002/14356007.a07_281.pub2
  3. (en)Cobalt Sulfate
  4. (en)Cobalt sulfate heptahydrate: Carcinogenic Potency Database

(en)/(nl) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en anglais « Cobalt(II) sulfate » (voir la liste des auteurs) et en néerlandais « Kobalt(II)sulfaat » (voir la liste des auteurs)