Sugawara no Takasue no Musume

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sarashina est le nom d'une dame d'honneur du Japon de l'époque de Heian. Elle naquit en 1008. On l'appelle aussi Sugawara no Takasue no musume (菅原孝標女, qui veut dire « une fille de Sugawara no Takasue »)[1] Elle est l'auteur d'un journal, le Sarashina Nikki, dans lequel elle raconte sa vie et des voyages de l'âge de 13 ans à 52 ans.

Le compositeur Péter Eötvös a utilisé deux des poèmes du journal et leurs réponses dans son morceau pour violoncelliste-récitant Two poems for Polly et s'est inspiré de sa vie pour son opéra Lady Sarashina, créé à Lyon le 4 mars 2008.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au Japon, elle est toujours appelée Sugawara no Takasue no musume, jamais Sarashina. Mais en anglais, elle est souvent connue comme « Sarashina » ou « Lady Sarashina ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Journaux des dames de cour du Japon ancien. Journal de Sarashina - Journal de Murasaki Shikibu - Journal d'Izumi Shibiku. Éditions Philippe Picquier, 1998
  • Le journal de Sarashina de Sugawara no Takasue no Musume, POF, 1985, Collection : Les Journaux poétiques de l'époque de Héian