Sugar daddy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le terme sugar daddy (« papa gâteau ») est un anglicisme argotique utilisé pour désigner une relation dans laquelle un homme offre de l'argent et/ou des biens à une femme bien plus jeune que lui[1].

Celle-ci est parfois désignée par l'expression sugar baby, en échange de services en nature (relations sexuelles, notamment)[1],[2]. Ces relations peuvent aussi fonctionner avec une femme plus âgée payant un jeune homme : on parle alors de sugar mommy et de sugar boy (gigolo). Ces relations peuvent aussi être des relations homosexuelles dans le cas d'un homme ou d'une femme âgés payant respectivement un jeune homme ou une jeune femme pour des actes d'escort ou de prostitution.[réf. nécessaire]

Une relation à bénéfices mutuels[modifier | modifier le code]

Une relation à bénéfices mutuels est une relation dans laquelle chaque partie offre quelque chose que l’autre partie recherche. Dans le cas d’une relation sugar daddy / sugar baby, la jeune femme offre de son temps, sa présence et son attention. En échange, le sugar daddy se montre généreux lorsqu’il s’agit de la gâter.[non neutre]

Une sugar baby est généralement définie comme une jeune femme séduisante et ambitieuse. Typiquement étudiante, elle recherche un confort de vie et apprécie les voyages et cadeaux en tous genres, offrant sa compagnie en échange (et souvent plus)[3].

Sugar dating et prostitution[modifier | modifier le code]

Le phénomène du sugar dating (sur Internet essentiellement) est la plupart du temps assimilé à de la prostitution, si bien que les sites qui en font commerce ont été attaqués en justice. Aux États-Unis comme en France, la justice n'a pas trouvé le moyen d'inculper l'un de ces sites, ceux-ci se défendant en disant qu'ils ne font que mettre en relation des personnes d'intérêts complémentaires[3].

En 2017 en Belgique, le gérant d'un de ces sites internet a été condamné à six mois de prison avec sursis pour incitation à la prostitution. En France, l’enquête pour « proxénétisme aggravé » qui avait été ouverte fin par le parquet de Paris contre le même site est toujours en cours[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christophe Stener, Vendanges tardives, 1956, BOD, 2017, (ISBN 2322101184)
    Met en scène une prostitution de type sugar daddy.

Articles connexes[modifier | modifier le code]