Suffragette City

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Suffragette City

Single de David Bowie
extrait de l'album The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars
Face B Stay
Sortie 9 juillet 1976 (single)
16 juin 1972 (album)
Enregistré 4 février 1972
studios Trident (Londres)
Durée 3:25
Genre glam rock
Auteur David Bowie
Producteur David Bowie, Ken Scott
Label RCA

Singles de David Bowie

Pistes de The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars

Suffragette City est une chanson de David Bowie parue en 1972 sur l'album The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars.

Elle est également éditée en single en 1976 pour promouvoir la compilation ChangesOneBowie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Suffragette City est enregistrée le aux studios Trident de Londres, pendant les séances pour l'album The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars. Bowie est accompagné de son groupe, les Spiders from Mars, constitué de Mick Ronson à la guitare, au piano et au synthétiseur, Trevor Bolder à la basse et Mick Woodmansey à la batterie, lors de cette séance qu'il coproduit avec Ken Scott[1]. Les chansons Starman et Rock 'n' Roll Suicide sont enregistrées le même jour[2].

Parution et accueil[modifier | modifier le code]

Suffragette City est éditée pour la première fois en face B de Starman, qui est éditée en single le [3]. Deux mois plus tard, le , sort l'album The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars, sur lequel Suffragette City figure en avant-dernière position sur la deuxième face, entre Ziggy Stardust et Rock 'n' Roll Suicide[1].

En , RCA publie un 45 tours reprenant Suffragette City en face A et Stay, une chanson tirée de l'album de 1976 Station to Station, en face B. Ce single, qui vise à promouvoir la compilation ChangesOneBowie, n'entre pas dans le classement des meilleures ventes au Royaume-Uni[3].

Postérité[modifier | modifier le code]

Suffragette City fait partie du répertoire scénique de Bowie lors des tournées Ziggy Stardust Tour (1972-1973), Diamond Dogs Tour (1974), Isolar Tour (1976), Isolar II Tour (1978), Sound + Vision Tour (1990) et A Reality Tour (2003-2004). Une version enregistrée pour la BBC en 1972 a paru en 2000 sur l'album Bowie at the Beeb[4].

Cette chanson a été reprise par de nombreux artistes, parmi lesquels :

Caractéristiques musicales[modifier | modifier le code]

Suffragette City est une chanson au tempo rapide, marqué par une partie de piano à la Little Richard et des guitares énergiques[3]. Elle est la première chanson de Bowie où apparaît un synthétiseur ARP, joué par Mick Ronson, qui permet au chanteur d'obtenir le son de saxophone qu'il désire, trop puissant pour être produit avec le véritable instrument[3].

Les paroles font allusion au film Orange mécanique en utilisant le mot nadsat droogie, tandis que l'exclamation « Wham bam, thank you ma'am! », allusion à l'acte sexuel, provient d'une piste de l'album Oh Yeah de Charles Mingus[3].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par David Bowie.

45 tours RCA 2726[5]
No Titre Durée
1. Suffragette City 3:25
2. Stay 6:08

Interprètes et équipe de production[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Cann 2012, p. 252.
  2. Cann 2012, p. 242.
  3. a b c d et e Pegg 2016, p. 271.
  4. Pegg 2016, p. 141.
  5. Pegg 2016, p. 780.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kevin Cann (trad. de l'anglais), Any day now : David Bowie, les années Londres, 1947-1974, Paris, Naïve, , 336 p. (ISBN 978-2-35021-300-2).
  • (en) Nicholas Pegg, The Complete David Bowie, Londres, Titan Books, (ISBN 978-1-78565-365-0).
  • Matthieu Thibault, David Bowie, l'avant-garde pop, Marseille, Le Mot et le reste, , 443 p. (ISBN 978-2-36054-228-4).

Liens externes[modifier | modifier le code]