Submission (film, 2004)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Submission.
Submission
Description de cette image, également commentée ci-après
Submission sous-titré en néerlandais

Réalisation Theo van Gogh
Scénario Ayaan Hirsi Ali
Sociétés de production Theo van Gogh
Gijs van de Westelaken
Pays d’origine Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Genre Pamphlet
Durée 10 minutes
Sortie 2004

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Submission (en français, Soumission), est un court métrage néerlandais, réalisé et produit par Theo van Gogh et écrit par Ayaan Hirsi Ali (ancienne membre de la Seconde Chambre des États généraux néerlandaise pour le Parti populaire libéral et démocrate). Tourné en anglais, il est diffusé pour la première fois le par le groupe audiovisuel libre-penseur VPRO. Le titre Submission est une des traductions possibles pour le mot Islam (se référer à l'étymologie et au sens de ce mot). Le , un fondamentaliste musulman assassine Theo van Gogh en représailles.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Submission décrit quatre femmes incarnées par la même actrice voilée, vêtue d'un tchador transparent, son corps nu tatoué de versets du Coran. Ces personnages sont des musulmanes qui ont été maltraitées de différentes façons. Le film fait entendre les monologues de ces femmes, en soulignant trois versets du Coran appelant à de bons comportements au sein du couple, le rôle de l'homme et de la femme dans une relation pieuse, ainsi que des règles régissant le divorce et la réconciliation ; puis citant une certaine supériorité de l'homme par rapport à la femme, d'une façon très complexe, livrée à plusieurs interprétations[1], en les montrant inscrits sur le corps des femmes.

Développement[modifier | modifier le code]

La scénariste Hirsi Ali dit qu'« il est écrit dans le Coran qu'une femme peut être frappée si elle désobéit (en). C'est un des travers inacceptables que je veux dénoncer à travers ce film ». À la question de savoir si le film peut éventuellement offenser les musulmans, Hirsi Ali répond que « si vous êtes une femme musulmane et que vous lisez le Coran, et que vous y voyez qu'il est légitime que vous soyez violée si vous dites "non" à votre mari, ça c'est offensant. Et ça c'est une insulte. ».

Theo van Gogh, le réalisateur, connu en tant que personnalité hautement provocatrice et controversée, définit le film comme « un pamphlet politique ».

Réception[modifier | modifier le code]

Submission a récolté des éloges pour avoir dépeint les façons dont les femmes sont maltraitées sous la tutelle de la loi islamique fondamentaliste, mais également de la colère pour avoir critiqué les fondements de l'Islam. Il inspira au critique de cinéma Phill Hall le commentaire suivant : « Submission est audacieux de débattre ouvertement de la misogynie et de la culture de la violence à l'encontre des femmes à cause des interprétations du Coran. Les questions levées par le film méritent d'être posées : est-il une volonté divine de violenter ou de tuer des femmes ? Y a-t-il quelque sainteté dans le fait de maintenir les femmes à un statut inférieur, leur refusant la liberté de volonté l'indépendance de pensée ? Et enfin, comment un tel état d'esprit peut-il encore exister au 21e siècle ? ». Le critique Dennis Lim, quant à lui, déclara que « C'est déprimant de penser que ce bout d'effronterie désinvolte pourrait paraître comme une critique sérieuse de l'Islam conservateur. ». Un autre critique, anonyme, décrit les histoires narrées dans ce film comme « trop simplistes, mêmes pour des caricatures ».

Après la diffusion de Submission à la télévision néerlandaise, le journal de Volkskrant fit état de revendications contre Hirsi Ali et van Gogh, accusés de plagiat par le journaliste Francisco van Jole. Ce dernier dit que le duo avait « singé » les idées de l'artiste vidéaste iranienne Shirin Neshat. Son travail, usant abondamment de textes arabes projetés sur des corps, avait été montré aux Pays-Bas en 1997 et en 2000.

Le , Theo van Gogh est assassiné en public par Mohammed Bouyeri, un musulman néerlando-marocain possédant un passeport néerlandais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Les femmes dans les sociétés musulmanes
Autres controverses
  • L'attentat contre Charlie Hebdo, tuant plus de 12 personnes à Paris, causée par des caricatures au sujet de l'Islam publiées par l'hebdomadaire Charlie Hebdo, en 2015 ;
  • La controverse autour des caricatures de Mahomet du journal Jyllands-Posten, qui commença après la publication de 12 caricatures (la plupart représentant Mahomet) par le journal danois Jyllands-Posten en 2005 ;
  • La controverse des Versets sataniques, réaction vive et souvent violente de certains musulmans à la publication au Royaume-Uni en 1988, de l'ouvrage littéraire Les Versets Sataniques, écrit par Salman Rushdie ;
  • La Pétition de Calcutta contre le Coran (en), ayant levé une controverse en proposant de bannir le Coran ;
  • La controverse au sujet de représentation de Mahomet dans South Park, au cours de laquelle les créateurs de la série Trey Parker et Matt Stone sont menacés par un groupe musulman radical, pour avoir tourné en dérision la censure de la représentation de Mahomet dans l'épisode Cartoon Wars II de la série ;
  • L'Affaire soudanaise du blasphème à l'ours en peluche, l'arrestation, le jugement et l'emprisonnement d'une enseignante britannique au Soudan en 2007, pour avoir délibérément insulté l'Islam en permettant à sa classe d'appeler un ours en peluche « Muhammad ».