Subground

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Subground
Origines stylistiques House, hard trance[1], hardstyle[1], techno[1],[2], electro[1]
Origines culturelles Drapeau de l'Italie Italie ; début des années 2010
Instruments typiques Boîte à rythmes, clavier, échantillonneur, séquenceur, synthétiseur
Voir aussi Electro house

Genres associés

Electro house

Le subground est un genre musical ayant émergé au début des années 2010, mêlant des éléments sonores issus de la hard trance, de la house, et du hardstyle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les racines remontent vers la fin de l'année 2010, tandis qu'Activator, producteur et disc jockey hardstyle, est inspiré par les productions de musique électronique britanniques comme celles de Organ Donors et Alex Kidd[3]. Voulant créer une alternative au hardstyle après en avoir discuté avec quelques disc jockeys italiens, il décide de se lancer dans des sons « différents et innovants » en se basant sur des sonorités de musique house et hardstyle. Le subground est présenté pour la première fois en Italie en février 2011, avec les chansons Thavar/Darron sous un label utilisant comme nom ce genre de musique[4],[5].

Le genre subground se caractérise par un tempo oscillant entre 130 et 150 BPM. Le genre est joué pour la première fois se sont faites dans quelques discothèques italiennes. Cependant, il a été nécessaire de faire connaitre ce nouveau style de musique à une échelle internationale. C'est ainsi que quelques disc jockey dont Activator (plutôt connu sous le nom de ACTI sur la scène subground) font des sets dans de grands festivals comme Defqon.1, Q-Base[6], Qlimax (Warm-Up de l'édition 2013) et Qult, qui est devenu le festival de référence pour promouvoir le subground. Des artistes tels que le producteur américain Shelboy tente de populariser le genre en Amérique du Nord[7],[8]. Des concours comme l'Apollo DJ Contest sont aussi organisés[9].

Artistes représentatifs[modifier | modifier le code]

Les artistes représentatifs du genre incluent : Activator[10], Geck-O[11],[12], Alex Kidd[13], S1ngular[14], Outlaw Bros[1], et A*S*Y*S[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (nl) « Wervershover DJ’s op Outdoor Stereo », sur binding.nl, (consulté le 16 avril 2015).
  2. (nl) « Aanstaande zaterdag de derde editie van Pulse (16+) in Manifesto », sur Hoornblog (consulté le 16 avril 2015).
  3. « À la découverte du Subground loickgrognet », sur passionbpm.com, (consulté le 30 septembre 2016).
  4. (en + nl) « Activator ‘Subground’ interview », Interview,‎ (lire en ligne).
  5. (en) « Activator* – Thavar / Darron », sur Discogs, (consulté le 24 janvier 2015).
  6. (nl) « Q-BASE compilatie mixed by Ran-D, Mad Dog, ACTI en Hellfish », sur FrontView Magazine, (consulté le 30 septembre 2016).
  7. (en) « Shelboy Sheds Light On Subground & Hard House in Bay Area », sur EDM Sauce, (consulté le 17 avril 2015).
  8. (nl) « Op zoek naar de identiteit van subground en qult », sur DJ Mag NL, (consulté le 30 septembre 2016).
  9. (nl) « Thera Invites Apollo DJ Contest », sur bledje.nl, (consulté le 30 septembre 2016).
  10. (nl) « Defqon.1 - World of Madness », sur Metro Nieuws, (consulté le 16 avril 2015).
  11. (en) « Q-BASE 2014 mixed by Max Enforcer, #TiH, Geck-o and Detest & Thrasher », sur Hardnews.nl, (consulté le 16 avril 2015).
  12. (nl) « Dj Activator over zijn nieuwe stijl en Last World », sur fresh.fm, (consulté le 30 septembre 2016).
  13. a et b (en) « Speaker Freaker, Alex Kidd & ASYS Kiddfectious », sur DJ Mag (consulté le 16 avril 2015).
  14. (en) « Interview – QULT APPRECIATION SOCIETY », sur harderstyle.com.au, (consulté le 16 avril 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]