Style alpin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le style alpin fait référence aux alpinistes qui effectuent des ascensions en haute altitude de manière autonome en transportant eux-mêmes leur équipement, de la même façon que dans les Alpes. Ce style s'oppose au style d'expédition où les alpinistes établissent des camps fixes, reliés par des cordes fixes, alimentés en matériel et en nourriture par des porteurs (les sherpas notamment), et utilisent souvent des bouteilles d'oxygène afin de réduire les effets de l'altitude.

Le style alpin est considéré comme le style d'alpinisme le plus pur. C'est le style privilégié aujourd'hui par les alpinistes au plus haut niveau. Il est pratiqué par des cordées réduites typiquement à deux ou trois personnes, et est basé sur la rapidité de l'ascension, afin de réduire les risques : avalanches, aléas météorologiques…

Ce style est aussi moins coûteux, car il nécessite beaucoup moins de matériel, les alpinistes emportant le strict minimum afin d'être légers et donc rapides. Par contre, l'engagement lié à cette pratique est très important, les alpinistes étant souvent isolés et ne pouvant pas espérer de secours rapide en cas d'accident. Un exemple connu des risques inhérents à cette pratique est l'aventure relatée par Joe Simpson dans La Mort suspendue.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]