Stutzheim-Offenheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune du Bas-Rhin
Cet article est une ébauche concernant une commune du Bas-Rhin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Stutzheim-Offenheim
Mairie de Stutzheim-Offenheim.
Mairie de Stutzheim-Offenheim.
Blason de Stutzheim-Offenheim
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Bas-Rhin
Arrondissement Saverne
Canton Bouxwiller
Intercommunalité Communauté de communes du Kochersberg
Maire
Mandat
Jean-Charles Lambert
2014-2020
Code postal 67370
Code commune 67485
Démographie
Population
municipale
1 402 hab. (2014)
Densité 196 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 37′ 53″ nord, 7° 37′ 10″ est
Altitude Min. 150 m – Max. 181 m
Superficie 7,14 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Stutzheim-Offenheim

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Stutzheim-Offenheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Stutzheim-Offenheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Stutzheim-Offenheim
Liens
Site web http://www.stutzheim-offenheim.fr/

Stutzheim-Offenheim est une commune française située dans le département du Bas-Rhin, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Stutzheim-Offenheim
Wiwersheim Behlenheim
Quatzenheim Stutzheim-Offenheim Dingsheim
Hurtigheim Oberhausbergen

Histoire[modifier | modifier le code]

Stutzheim[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Stutzheim

Le Blason de l'ancienne commune de Stutzheim

Offenheim[modifier | modifier le code]

Le tramway Strasbourg-Truchtersheim comportait un arrêt à Offenheim (ici en 1925) ainsi qu'à Stutzheim.

Offenheim faisait partie du Grand-Bailliage d'Alsace avant d'être cédé à l'évêché de Strasbourg en 1522[1].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason d'Offenheim

Le Blason de l'ancienne commune d'Offenheim

Stutzheim-Offenheim[modifier | modifier le code]

Les anciennes communes de Stutzheim et d'Offenheim fusionnent une première fois entre 1942 et 1945 puis définitivement le .

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Stutzheim-Offenheim

Les armes de Stutzheim-Offenheim se blasonnent ainsi :
« Accolés, au premier : d’or à trois pairles alésés de sable rangés en fasce, au chef de gueules plain; au second : d’argent au sautoir de gueules[2]. »

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Les maires de Stutzheim-Offenheim[modifier | modifier le code]

Jusqu’à la révolution de 1789, les communautés villageoises étaient placées sous l’autorité d’un Schultheiss (prévôt) nommé par le seigneur de la localité sur proposition des chefs de famille. La fonction de maire sous sa forme actuelle a été instituée en 1800 par Napoléon Bonaparte qui a décidé que les maires et les adjoints seraient nommés par le préfet. Après le rattachement de l’Alsace-Lorraine au Reich allemand en 1871, les Bürgermeister et leurs adjoints continuèrent d’être nommés par les autorités départementales allemandes. Ce n’est que depuis 1919, après le retour de l’Alsace-Lorraine à la France, que les maires et adjoints sont élus par le conseil municipal. Voici la liste des maires depuis 1800 à nos jours, en distinguant les périodes pendant lesquelles les deux communes étaient indépendantes et celle marquée par leur fusion.

Ancienne commune de Stutzheim (1800 - 1942)[modifier | modifier le code]

Liste des maires et maires-délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1933
1942
Michel Muller
  Né en 1864, agriculteur
1901
1932
Arthur Quirin
  Né à en 1869, agriculteur, conseiller général du canton de Truchtersheim de 1919 à 1925
1878
1901
Michel Quirin
  Né en 1840, agriculteur, député au Reichstag (Parlement) à Berlin de 1881 à 1884
1871
1877
Jacques Lorentz
  Né en 1805, agriculteur
1843
1870
André Quirin
  Né en 1797, agriculteur, commandant de la Garde nationale, membre du comité agricole
1831
1842
Antoine Jung
  Déjà maire de 1811 à 1815
1823
1831
Sébastien Braun
  Né en 1779, agriculteur
1820
1822
André Quirin
  Déjà maire de 1802 à 1808
1816
1820
Georges Weiss
  Né en 1781, agriculteur
1811
1815
Antoine Jung
  Né en 1779, agriculteur
1808
1811
Antoine Mathis
  Né en 1767, meunier et agriculteur
1802
1808
André Quirin
  Né en 1765, agriculteur, membre de la Société des sciences et arts de Strasbourg
1800
1802
François-Joseph Klein
  Né en 1767, maître de poste et aubergiste, membre du conseil d’arrondissement de Strasbourg
Les données manquantes sont à compléter.

Ancienne commune d’Offenheim (1800 - 1942)[modifier | modifier le code]

Liste des maires et maires-délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1940
1942
Laurent Lux
  Né en 1896, agriculteur et président d’organisations agricoles
1890
1940
Charles Schott
  Né en 1862, agriculteur
1886
1890
Michel Grasser
  Déjà maire de 1865 à 1881
1881
1886
André Klein
  Né en 1815, agriculteur
1865
1881
Michel Grasser
  Né en 1812, agriculteur
1830
1865
François-Joseph Braun
  Né en 1785, agriculteur
1821
1830
Michel Boehler fils
  Né en 1781, agriculteur
1813
1821
Michel Boehler père
  Né en 1755, agriculteur
1800
1813
Georges Iller
  Né en 1748, ancien schultheiss avant 1790, agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Commune fusionnée de Stutzheim-Offenheim (Première fusion de 1942 à 1945)[modifier | modifier le code]

Liste des maires et maires-délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1942
1945
Laurent Lux
  Né en 1896, agriculteur et président d’organisations agricoles
Les données manquantes sont à compléter.

Ancienne commune de Stutzheim (1945 - 1972)[modifier | modifier le code]

Liste des maires et maires-délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1965
1972
Michel Wurm
  Né en 1930, agriculteur
1945
1965
Jean Pfister
  Né en 1897, agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Ancienne commune d’Offenheim (1945 - 1972)[modifier | modifier le code]

Liste des maires et maires-délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1965
1972
Étienne Lux
MRP Né en 1925, agriculteur et président d’organisations agricoles, député du Bas-Rhin de 1956 à 1962
1945
1965
Laurent Lux
  Né en 1896, agriculteur et président d’organisations agricoles
Les données manquantes sont à compléter.

Commune fusionnée de Stutzheim-Offenheim (Fusion-association de 1972 à 1976)[modifier | modifier le code]

Liste des maires et maires-délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1972
1976
Étienne Lux
  Maire-délégué d’Offenheim.
Les données manquantes sont à compléter.

Commune de Stutzheim-Offenheim (Fusion depuis 1976)[modifier | modifier le code]

Liste des maires et maires-délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1972
1977
Michel Wurm
  Ancien maire de Stutzheim.
1977
1983
Paul Grasser
  Né en 1939, agent immobilier
1983
2008
Jean-Daniel Zeter
RPR-UMP Né en 1948, professeur, conseiller général de 1992 à 2011
2008
en cours
Jean-Charles Lambert[3]
  Né en 1953, inspecteur de l'enseignement technique
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 402 habitants, en diminution de -4,5 % par rapport à 2009 (Bas-Rhin : 1,65 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
306 239 221 309 371 387 346 334 327
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
332 335 331 323 312 315 292 301 307
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
307 309 313 279 278 280 270 270 258
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
235 236 535 634 982 1 426 1 501 1 453 1 402
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006 [7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Arbogast (Offenheim) (XVe-1789).
Article détaillé : Église Saint-Arbogast d'Offenheim.
  • Église Saints-Pierre-et-Paul (Stutzheim) (1868).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Plusieurs personnalités ont vécu dans la commune :

Jumelages[modifier | modifier le code]

Milieu associatif[modifier | modifier le code]

  • La Klamm, association culturelle et sportive de Stutzheim-Offenheim, créée le . Elle est issue du mariage entre l’ACSSO (créé en 1978) et le Foyer-Club (créé en 1983).
  • Les champs d’escale, association d’accueil de loisirs périscolaire.
  • FCSO, Football Club de Stutzheim Offenheim.
  • TCOS, Tennis Club de Stutzheim-Offenheim.
  • Théâtre alsacien : d’Nachtschwarmer, créé en 1980.
  • Amicale des sapeur-pompiers.
  • Chorale Sainte-Cécile.
  • Association des donneurs de sang du Kochersberg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Wunsch, « Le grand bailliage d'empire en Alsace (1273-1648) », Saisons d'Alsace, no 58,‎ , p. 64-78
  2. Source: L'Armorial des villes et villages de France http://armorialdefrance.fr/
  3. <[PDF] « Liste des maires du Bas-Rhin au 1er avril 2008 », sur http://www.bas-rhin.pref.gouv.fr,‎ (consulté le 22 mai 2009)
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :