Studio Miraval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacques Loussier, fondateur du Studio Miraval

Le studio Miraval était un studio d'enregistrement français fondé en 1977 par le pianiste de jazz Jacques Loussier dans le château de Miraval, un domaine de 600 hectares situé à Correns dans le département du Var en Provence (France).

De classe internationale, ce studio fut fréquenté et utilisé par de nombreux artistes.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1977, le pianiste de jazz Jacques Loussier achète le château de Miraval, grande bastide de Provence située dans la commune de Correns dans le Var (France) et entourée d’un domaine de 600 hectares comportant un domaine viticole de 30 hectares du vignoble de Provence. Il y fonde en compagnie de Patrice Quef, qui sera son ingénieur du son, le studio Miraval.

Loussier l'utilisa quelque temps à son propre usage[1],[2],[3], avant l'arrivée des premiers artistes, dont les chanteurs français Maxime Le Forestier et Pierre Vassiliu , ainsi que des musiciens comme Jacob Desvarieux, Philippe Drai , Christophe Zadire, etc. Le studio fut ensuite utilisé commercialement par de nombreux artistes internationaux, dont Pink Floyd, qui y enregistra en partie l'album The Wall en 1979, The Cure, qui y séjourna durant l'enregistrement de l'album Kiss Me, Kiss Me, Kiss Me, sorti en 1987, en 1980 le groupe Ange pour son album Vu d'un chien et AC/DC, qui y enregistra l'album Blow Up Your Video, sorti en 1988[4]. Wham! y a enregistré l'album Make it big. Jon Anderson et ABWH y enregistrèrent également en avril 1990. Les français d'Indochine y réalisèrent les albums 7000 danses et Un jour dans notre vie. Le studio servit également de cadre à l'enregistrement de disques de Sting, des Cranberries ou encore de Chris Rea[4] (The Road to Hell en particulier). En 1990, c'est Judas Priest qui y enregistra un album : Painkiller.

En 1998, Jacques Loussier vend les murs et le domaine à l'homme d'affaires américain Tom Bove[5] ,[6], mais l'activité du studio, dirigé par Patrice Quef, souffre de la crise du disque durant les années 2000[4]. Plus tard, les Allemands de Rammstein y enregistrent leur album Mutter, Courtney Love y passe quelques semaines en 2003[4] et en 2006, le groupe britannique Muse y enregistrera une partie de l'album Black Holes and Revelations.

En 2011, après leurs avoir loués régulièrement pour leurs vacances pendant trois ans, les acteurs Brad Pitt et Angelina Jolie achètent le château et son domaine pour 35 millions d'euros[5],[4] et deviennent également propriétaires des vins de Miraval sous forme d'un partenariat à 50/50 avec le vinificateur Marc Perrin. Depuis, le studio Miraval n’est plus utilisé.

Équipements[modifier | modifier le code]

Miraval fut un studio résidentiel, à l'image de celui du Château d'Hérouville[3]. Le studio d'enregistrement lui-même, aménagé dans une grange, avait une surface de 300 mètres carrés. La cabine de prise de son mesurait 60 mètres carrés et était équipée d'une console de mixage SSL.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]