Stuart Hogg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hogg.
image illustrant un joueur <adjectif> de rugby à XV image illustrant écossais
Cet article est une ébauche concernant un joueur écossais de rugby à XV.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Stuart Hogg
Description de l'image Stuart Hogg 2014 CG.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Stuart William Hogg
Naissance (24 ans)
à Melrose (Écosse)
Taille 1,8 m (5 11)
Position Arrière, Ailier, Centre, Demi d'ouverture
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2010- Glasgow Warriors 81 (143)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2012-
2014-
2013
Drapeau : Écosse Écosse
Drapeau : Écosse Écosse à 7
Drapeau : Lions britanniques et irlandais Lions
45 (64)
5 (5)
0 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 25 juin 2016.

Stuart William Hogg, né le à Melrose (Écosse), est un joueur international écossais de rugby à XV et de rugby à VII. Il joue au sein de la franchise des Glasgow Warriors dans le Pro 12 depuis la saison 2010-2011 ainsi qu'en équipe d'Écosse depuis 2012, évoluant au poste d'arrière, d'ailier, de centre ou de demi d'ouverture (1,80 m pour 93 kg).

Son frère Graham Hogg est également un joueur de rugby à XV, il a joué avec les équipes d'Écosse jeunes[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Stuart Hogg obtient sa première cape internationale le 12 février 2012, lors du Tournoi des six nations 2012, contre le pays de Galles et sa première titularisation le 26 février de la même année, contre la France[3], match où il inscrit son premier essai avec le "XV du chardon". Jeune joueur prometteur, il se met notamment en valeur lors du Tournoi 2013, inscrivant deux essais dont un contre l'Italie où il remonte tout le terrain après une interception à quelques mètres de sa ligne[4]. Cela lui permet d'intégrer le groupe pour la Tournée de l'équipe des Lions britanniques et irlandais de 2013[5]. Même s'il participe à quelques matchs contre les franchises australiennes, il n'est pas sélectionné pour les trois tests matchs contre l'équipe d'Australie, le Gallois Leigh Halfpenny lui étant préféré au poste d'arrière.

Blessé lors d'une rencontre de Pro12 face au Leinster, Stuart Hogg manque la tournée d'automne 2013 avec l'équipe nationale[6].

Lors du Tournoi 2016, il participe à la bonne prestation de l'équipe d'Écosse, grâce à ses deux essais et son impact dans le jeu. Il est élu meilleur joueur de la compétition devant l'Anglais Billy Vunipola et le Gallois George North[7].

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il a obtenu sa première cape internationale le à l’occasion d’un match contre l'équipe du pays de Galles à Cardiff (pays de Galles).

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

En Coupe du monde :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Stuart hogg », sur www.itsrugby.fr (consulté le 16 mai 2016)
  2. « Rugby - Fiche joueur Hogg Graham - Statistiques internationales », sur www.itsrugby.fr (consulté le 4 juin 2016)
  3. (en) « Six Nations: Stuart Hogg to start for Scotland against France », sur www.bbc.co.uk, BBC,‎ (consulté le 24 mars 2012)
  4. (en) « Scotland 34 Italy 10: Hogg roasts the Italians as Scots hit back in style », sur www.dailymail.co.uk, MailOnline - news, sport, celebrity, science and health stories,‎ (consulté le 11 novembre 2013)
  5. (fr) « Les Lions de 2013 sont désormais connus! », sur www.sudrugby.com,‎ (consulté le 18 mai 2013)
  6. (en) Alasdair Reid, « Stuart Hogg set to miss Scotland's autumn Tests due to wrist injury », sur telegraph.co.uk,‎ (consulté le 5 novembre 2013)
  7. « Stuart Hogg meilleur joueur du Tournoi devant Vunipola et North », sur Rugbyrama,‎ (consulté le 24 mars 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]