Struthionidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La famille des struthionidés ou Struthionidae comprend avec certitude une espèce d'autruche et peut-être une deuxième, encore souvent considérée comme sous-espèce de la première. Ce sont d'énormes oiseaux terrestres (175 à 275 cm) incapables de voler. Leurs pieds ne portent que 2 orteils et elles ont les pattes et le cou longs et puissants. On les trouve en Afrique tropicale, dans les savanes et autres zones ouvertes semi-arides et arides.

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon la classification de référence du Congrès ornithologique international (ordre phylogénique) (version 3.1, 2012)[1], ITIS (6 nov. 2012)[2] et NCBI (6 nov. 2012)[3] :

Selon Fossilworks Paleobiology Database (6 nov. 2012)[4] :

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Liste des espèces & sous-espèces actuelles[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence (version 5.1, 2015) du Congrès ornithologique international (ordre phylogénique) :

  • Struthio camelusAutruche d'Afrique
    • Struthio camelus syriacus Rothschild, 1919
    • Struthio camelus camelus Linnaeus, 1758
      (y compris S. c. spatzi et S. c. rothschildi)
    • Struthio camelus massaicus Neumann, 1898
    • Struthio camelus australis Gurney, 1868
  • Struthio molybdophanes Reichenow, 1883 – Autruche de Somalie ; parfois considérée comme une sous-espèce de Struthio camelus.

Liste des espèces fossiles[modifier | modifier le code]

  • Palaeotis weigelti Lambrecht, 1928 (= Palaeogrus geiseltalensis Lambrecht, 1935] (Éocène moyen de l'Europe centrale)[5]
  • Plectropus longipes Hitchcock, 1848[6]
Miocène 
  • Struthio coppensi (Miocène supérieur, Namibie)[7],[5]
  • Struthio orlovi (Miocène, Moldavie)[8],[5]
  • Struthio oldawayi (Miocène inférieur, Afrique du Sud)[6]
  • Struthio linxiaensis (Miocène, Chine)[5]
Pliocène 
  • Struthio brachydactylus (Pliocène (Tortonien), Ukraine)[6],[5]
  • Struthio wimani (Pliocène, Chine et Mongolie)[9],[5]
  • Struthio chersonensis (Pliocène; Grèce, Sibérie et Ukraine)[6],[5]
  • Struthio asiaticus[6] Milne-Edwards, 1871[10] (Pliocène, Asie centrale-Chine)[5]
  • Struthio novorossicus (Pliocène (Tortonien), Odessa Ukraine)[6]
  • Struthio transcaucasicus (Pliocène, Kirghizistan)[6]
  • Struthio kakesiensis (Pliocène inférieur, Tanzanie)[11]
  • Struthio cf. karingarabensis (Pliocène inférieur et Miocène supérieur, Tanzanie)[11]
  • Struthio dmanisensis (Pliocene inférieur ou Pléistocène supérieur, à Dmanissi en Georgie)[6]
  • Struthio daberasensis (Pliocène, Namibie)
  • Struthio anderssoni Lowe, 1931 (Chine)[12]
  • Struthio barbarus (Plio-Pléistocène, Algérie)[10]
  • Struthio panonicus Kretzoi, 1954[13]
Répartition des espèces et sous-espèces de Struthionidae
Sur ce document, Struthio molybdophanes était considérée comme une sous-espèce de Struthio camelus

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Congrès ornithologique international, version 3.1, 2012
  2. ITIS, consulté le 6 nov. 2012
  3. NCBI, consulté le 6 nov. 2012
  4. Fossilworks Paleobiology Database, consulté le 6 nov. 2012
  5. a, b, c, d, e, f, g et h Hou L., Zhou Z., Zhang F. et Wang Z., « A Miocene ostrich fossil from Gansu Province, northwest China », Chinese Science Bulletin, vol. 50 n°16 (2005), p. 1808—1810. [PDF] Lire le pdf sur springerlink.com.
  6. a, b, c, d, e, f, g et h The Paleobiology Database.
  7. Leona M. Leonard, Gareth J. Dyke et Cyril A. Walker, « New specimens of a fossil ostrich from the Miocene of Kenya », Journal of African Earth Sciences, vol. 45, n°4-5 (août 2006), p. 391-394.
  8. Alan Feduccia, The Origin and Evolution of Birds.
  9. Spencer G. Lucas, Chinese Fossil Vertebrates.
  10. a et b C. Mourer-Chauviré, D. Geraads,« The Struthionidae and Pelagornithidae (Aves: Struthioniformes, Odontopterygiformes) from the late Pliocene of Ahl Al Oughlam, Morocco », 6e symposium international de la Society for Avian Paleontology and Evolution (SAPE) (France, 2005).
  11. a et b Terry Harrison, Charles P. Msuya, « Fossil struthionid eggshells from Laetoli, Tanzania: Taxonomic and biostratigraphic significance », Journal of African Earth Sciences, vol. 41, n°4 (avril 2005), p. 303-315. DOI:10.1016/j.jafrearsci.2006.03.007.
  12. C. C. Young, « On the New Finds of Fossil Eggs of Struthio Anderssoni Lowe in North China with Remarks on the Egg Remains Found in Shansi, Shensi and in Choukoutien », Bulletin of the Geological Society of China, vol. 12, n°1-2 (1932), p. 145-152.
  13. Faysal Bibi, Alan B. Shabel, Brian P. Kraatz, and Thomas A. Stidham, « New fossil Ratite (aves: palaeognathae) eggshell discoveries from the late miocene Baynunah formation of the United Arab Emirates, arabian peninsula », Palaeontologia Electronica, Vol. 9, n°1; 2A:13p,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :