Structure (pédologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Structure.

En pédologie, la structure est la façon selon laquelle s’arrangent naturellement et durablement les particules élémentaires en formant ou non des agrégats [1].

L’agrégat est le résultat de l’organisation naturelle des constituants, ce en quoi il est fondamentalement différent d’un fragment lequel résulte de la brisure d’un objet préexistant. Tous les mécanismes et processus de la pédogenèse (actions physiques, chimiques et biologiques) concourent à transformer des matériaux à structure lithologique (roche et dépôts) en matériaux à structure pédologique.

Structures prédéfinies[modifier | modifier le code]

Des grands types de structures sont prédéfinies :

Sans structure 
Aucune agrégation visible ni disposition ordonnée et définie autour des lignes naturelles de faible résistance.
Structure lithique (ou lithologique) 
Absence d’agrégats, structures non pédologiques héritées de la roche-mère.
Structure massive (ou continue) 
Absence d’agrégats, horizon cohérent, pouvant être plus ou moins induré par des ciments.
Structure particulaire 
Absence d’agrégats, horizon non cohérent, constitué de particules (minérales ou organiques) individualisées et libres.
Structure grenue 
Agrégats à formes nettement arrondies, plus ou moins sphériques, peu ou non poreux, à faces courbes, sans arêtes ni orientation préférentielle.
Structure grumeleuse 
Agrégats à formes nettement arrondies, poreux, présentant un ensemble complexe de faces courbes dominantes et de faces planes à surfaces irrégulières ; agrégats irréguliers et mamelonnés ; ces « grumeaux » sont souvent plus ou moins agglomérés entre eux.
Structure microgrumeleuse (floconneuse) 
Structure grumeleuse dont les éléments ont une dimension inférieure au millimètre.
Structure lamellaire 
Agrégats à arêtes nettement anguleuses et/ou faces planes, à orientation préférentielle horizontale, en général beaucoup plus larges qu’épais.
Structure prismatique 
Agrégats à arêtes nettement anguleuses et/ou faces planes, allongés suivant une orientation préférentielle verticale.
Structure columnaire (en colonnes) 
Structure prismatique à sommet arrondi.
Structure cubique 
Agrégats à faces planes nettes et peu nombreuses, arêtes (verticales et horizontales) vives et toutes sensiblement de la même dimension.
Structure en plaquettes obliques 
Orientation préférentielle oblique (ni verticale, ni horizontale) ; faces généralement planes, parfois gauchies, presque toujours lisses et souvent striées ; arêtes vives.
Structure polyédrique anguleuse 
Agrégats sans orientation préférentielle, faces planes, arêtes anguleuses et vives.
Structure polyédrique sub-anguleuse 
Agrégats avec plusieurs types de faces ou d’arêtes, ou à formes mal définies, arêtes souvent émoussées.
Structure fibreuse 
Matériel composé surtout de résidus organiques fibreux (mousses, fougères).
Structure coprogène (granulaire) 
Matériel constitué en grande partie d’amas millimétriques globulaires (déjections de la mésofaune du sol) plus ou moins remaniés mais toujours individualisés.