Strike Witches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Strike Witches
ストライクウィッチーズ
Genre Seinen
Thèmes science fiction
Roman : Strike Witches Suomus Iranko Chūtai Ganbaru (1), Koisuru (2), Hajikeru (3)
Auteur Noboru Yamaguchi
Illustrateur Humikane Shimada, Hashigo Ueda
Éditeur (ja) Kadokawa Shoten
Sortie initiale en cours
Volumes 3
Roman : Strike Witches Otome no Maki 1, 2
Auteur Hidehisa Nanbou
Illustrateur Humikane Shimada, Hashigo Ueda
Éditeur (ja) Kadokawa Shoten
Sortie initiale en cours
Volumes 3
Manga : Strike Witches Sōkū no Otome-tachi
Auteur Yoshiyuki Kazumi
Éditeur (ja) Kadokawa Shoten
Prépublication Drapeau du Japon Comp Ace
Sortie initiale
Manga : Strike Witches Tenkū no Otome-tachi
Auteur Yuki Tanaka
Éditeur (ja) Kadokawa Shoten
Prépublication Drapeau du Japon Comp Ace
Sortie initiale
Volumes 2
OAV japonais
Réalisateur
Studio d’animation Gonzo
Durée 25 minutes
Sortie
Épisodes 1
Anime japonais
Réalisateur
Scénariste
Studio d’animation Gonzo
Chaîne Drapeau du Japon Fukui TV
1re diffusion
Épisodes 12
Anime japonais : Strike Witches 2-ki
Réalisateur
Scénariste
Studio d’animation AIC
1re diffusion
Épisodes 12

Strike Witches (ストライクウィッチーズ, Sutoraiku Witchīzu?) est un manga créé à l'origine par Humikane Shimada. Il a ensuite été adapté en deux séries de nouvelles puis en deux séries de manga en 2005, en un OAV en 2007 puis enfin en une série animée télévisée.

La série animée télévisée sortira plus tard, à partir du 3 juillet 2008 et s'achèvera le 18 septembre 2008; la deuxième saison est diffusée à partir du 8 juillet 2010.

Une nouvelle série animée basée sur la licence Strike Witches intitulée Brave Witches est prévue pour 2016 au Japon.

La série a été également intégralement licenciée aux États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Situé dans un monde semblable à celui de la Terre dans le milieu du XXe siècle, Strike Witches raconte l'histoire d'une lutte pour la sauvegarde du monde, contre un dangereux ennemi nommé les Neuroi. Celui-ci a entamé une invasion d'une ampleur sans précédent sur les territoires de l'Europe, en 1939.

Cette force ennemie énigmatique est apparue fréquemment et sans préavis, de nombreuses fois à travers le monde et à travers l'Histoire. Les armes des Neurois utilisent la diffusion d'un miasme corrosif : non seulement les humains normaux n'ont aucune défense contre ce miasme, mais le reste des terres touchées par celui-ci est utilisé par les Neurois comme nouvelle arme ; comme ce miasme semble incapable de se propager à travers de grandes étendues d'eau, celles-ci furent désignées comme domaines pour les principales lignes de défense.

Pour protéger le monde de cette menace, les forces alliées furent obligées d'établir une nouvelle stratégie, car aucune arme conventionnelle n'arrivait à vaincre une de ces entités. C'est ainsi que naquirent les Strike Witches. Les jeunes femmes ayant un potentiel magique élevé, plus communément appelées Sorcières (Witches), furent recrutées dans les forces armées du monde entier pour lutter contre cet énigmatique adversaire. Afin d'exploiter au maximum leur potentiel lors des batailles, chaque membre d'un escadron de Sorcières utilise une machine unique fixée sur ses jambes : l'Unité Striker (Striker Unit). En effet, grâce à cet appareil, les Sorcières acquièrent la capacité de voler et leur potentiel magique est exploité de sorte qu'il leur donne la force d'utiliser des armes beaucoup trop lourdes et puissantes pour une personne normale ; elles peuvent également, grâce à cette unité, créer un bouclier pour se protéger des miasmes des Neurois, mais également des armes à projectiles classiques.

Tout cela fait d'elles le premier atout de l'humanité dans cette guerre. C'est en particulier le cas de la 501e « Joint Fighter Wing », un escadron d'élite assigné à la protection de plusieurs régions au cours de leurs missions. C'est sur cet escadron que l'anime se centre.

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

OAV (2007)[modifier | modifier le code]

  • Strike Witches

Première saison (2008)[modifier | modifier le code]

No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 Magical Girl 魔法少女 Mahō Shōjo
2 Faire ce que je peux 私にできること Watashi ni Dekiru Koto
3 Plus jamais seule 一人じゃないから Hitori Ja Nai kara
4 Remerciements ありがとう Arigatō
5 Rapide, Gigantesque et Douce はやい, おっきい, やわらかい Hayai, Okkii, Yawarakai
6 Solidarité いっしょだよ Issho da yo
7 Belle et aérée スースーするの Sūsū suru no
8 Je ne t'oublierais pas 君を忘れない Kimi o Wasurenai
9 Défendre à tout prix 守りたいもの Mamoritai Mono
10 Confiance et Amitié 信じてほしい Shinjite Hoshii
11 Vers le ciel 空へ... Sora e...
12 Strike Witches ストライクウィッチーズ Sutoraiku Wicchīzu

Deuxième saison (2010)[modifier | modifier le code]

No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 À nouveau vers le ciel 再び空へ Futatabi Sora e
2 Les Witches Légendaires 伝説の魔女達 Densetsu no Majotachi
3 Ce qu'on peut faire ensemble 一緒にできること Issho ni Dekiru Koto
4 Solide, Rapide et Impressionnant かたい、はやい、ものすご~い Katai, Hayai, Monosugōi
5 Ma Romagna 私のロマーニャ Watashi no Romānya
6 Plus haut que le ciel 空より高く Sora yori Takaku
7 Qui se tortille モゾモゾするの Mozomozo Suru no
8 Donnez-moi des ailes s'il vous plaît 翼をください Tsubasa wo Kudasai
9 Le Pont érigé vers le lendemain 明日に架ける橋 Asu ni Kakeru Hashi
10 Over 500 500 Overs
11 Afin d'être moi-même 私であるために Watashi de Aru Tame Ni
12 Vers l'éternité au-delà des cieux 天空より永遠に Sora Yori Towa Ni

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Anime adapté en 4 jeux vidéo, c'est un shoot them up sorti en 2010 par Cyberfront, Yoko Ishida chante dans l'anime comme dans les jeux :

  • Xbox 360 Strike Witches: Silver Wing (Shirogane no Tsubasa)
  • Nintendo DS
    • Strike Witches 2: Heal, Cure and Do Puni Puni
    • Sutoraiku Witchīzu: Sōkū no Dengekisen - Shin Taicho Funtousuru (jeu de simulation 2009 de Russell Games).
  • PlayStation 2 Strike Witches: What I Can Do Along With You - A Little Peaceful Days.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]