Streptococcus agalactiae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Streptococcus agalactiae (streptocoque « sans lait ») est une bactérie dont on a reconnu l'implication dans les mammites de la vache dès la fin du XIXe siècle.

Il s'agit d'un streptocoque du groupe B de Lancefield, qui provoque une hémolyse β sur la gélose au sang de mouton et qui ne fermente pas l'esculine. Au Gram, il apparaît sous forme de longue chaîne de coques Gram+ (sur un bouillon). Ces caractères permettent de le distinguer d'autres streptocoques responsables de mammites, en particulier Streptococcus dysgalactiae (Lancefield C), Streptococcus uberis (non groupable, fermentant l'esculine) et Enterococcus faecium (Lancefield D, fermentant l'esculine).

Cliniquement Streptococcus agalactiae est responsable de mammites cliniques et surtout sub-cliniques à caractère contagieux. Le traitement des animaux infectés fait appel aux antibiotiques béta-lactamines par voie locale (diathélique). En général un traitement unique suffit, parfois appliqué à tout un lot d'animaux en même temps (blitz thérapie). L'application des mesures prophylactiques standards telles que le traitement antibiotique intramammaire hors-lactation (traitement de tarissement) et la désinfection des trayons après la traite avec des solutions iodées ou chlorées, ont pratiquement entraîné la disparition des infections à Streptococcus agalactiae en production laitière moderne (du moins chez la vache). Rare en Europe, il est toutefois plus fréquent en Amérique du nord.

Le streptococcus agalactiae, ou streptocoque B, n'est pas uniquement un germe animal, il se rencontre chez l'homme : il appartient à la flore normale de l'intestin ou du tractus urogénital féminin. Certains l'incriminent comme agent pathogène dans les voies respiratoires.

Il est certainement pathogène dans les infections néonatales dues à une infection de la mère, comme par exemple :

  • pneumonies de déglutition lors d'un accouchement laborieux
  • méningites des nouveau-nés (on retrouve alors le germe dans le sang et le LCR de l'enfant ainsi que dans le placenta)
  • septicémies.

Voir aussi[modifier | modifier le code]